Hypocrites!

Nos hypocrites en chef ont le mot «vert» à la bouche mais ils sont à genoux devant l’industrie pétrolière et tous les «développeurs» polluants et destructeurs qui ne sont là que pour le fric.

Ils parlent de droits humains mais ils vendent des armes aux pires dictateurs de cette planète, il ne faut pas froisser le complexe militaro-industriel… (Si on ne livre pas ces armes, il faudra payer une pénalité de plusieurs millions?… Dites-moi, Monsieur Trudeau, combien valent à vos yeux des vies humaines ?) Oh! Quel beau sens moral!

Le développement à n’importe quel prix n’est pas le progrès mais la ruine assurée de l’avenir.

Nous sommes finis en tant qu’espèce si nous ne progressons pas comme société, si nous ne respectons pas cette Terre, si nous perdons peu à peu notre humanité en laissant la bêtise et l’ignorance distiller un peu partout la peur de l’autre et la haine de la différence. Aujourd’hui, des humains fuient le racisme, la persécution, la guerre, la faim, la mort, et les frontières se ferment de plus en plus. Que ferons-nous quand arriveront à nos portes les réfugiés climatiques? Nous les laisserons se noyer? Allons-nous laisser les «identitaires», les nationalistes étroits d’esprit, les meutes et autres groupuscules de l’intolérance s’arroger le droit de vie et de mort sur les «autres»?

Si nous nous fermons, si nous refusons d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe et sur ce qui s’en vient, nous nous précipitons vers le précipice à la vitesse grand V.

Les anti-immigration caquettent, et au final ils sont lamentables. Il y a sous les excuses économiques de vieux relents d’un racisme latent qui ne dit pas son nom, celui-là même que notre société a encore envers les Premières Nations, les Musulmans, les Noirs, les LGBT, celui-là même qui se manifeste à travers le profilage racial. Mais qu’est-ce qu’on veut? Un petit monde bien lisse? Un univers bien uniforme qui se sclérose?

Ce sont les mêmes qui caquettent aussi sur la laïcité, faut pas que dépasse un bout de turban, d’étoile de David ou de hijab, mais l’hypocrisie est flagrante quand on veut garder un crucifix qui trône à l’Assemblée nationale… C’est un patrimoine culturel? Mettez-le dans un musée! Pour moi c’est le symbole d’une religion qui a méprisé et persécuté les femmes (pensez à toutes celles qui ont été brûlées vives pendant l’Inquisition sous prétexte de sorcellerie, à toutes celles qui n’ont été considérées que comme des utérus à faire des enfants même si elles devaient en crever), le symbole des Premières Nations dont on a voulu étouffer la culture, dont on a volé les enfants pour les jeter entre les mains de pédophiles qui ont été trop longtemps protégés par leur hiérarchie religieuse, le symbole de tous les enfants dont ont abusé des prêtres sans scrupules et une église qui a tout fait pour dissimuler ces actes.

Qu’on applique donc aux politiciens, députés et ministres qui veulent garder le crucifix le même traitement que celui qu’ils proposent pour les autres: qu’ils perdent leur emploi!

Y en a marre des hypocrites!

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Opinion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.