Oiseaux

parfois mes mains se font oiseaux
pour recueillir les bleus infinis
du ciel et de l’envol
et en peindre une mer douce
et sans naufrages
pour t’offrir des îles intactes
et des gerbes d’espace où tout respire
loin des boussoles de la raison

mes mains de glèbe et de sève et de sang
mes mains enracinées
comme arbre au chant des pierres
pour t’offrir le pays d’un poème
traversé d’oiseaux

© Francine Hamelin (Saisons murmurantes)

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | Laisser un commentaire

Bau – Nova Aurora

Merveilleux musicien du Cap Vert…J’adore cette musique entre les îles et le fado…

Bonne nuit, bonjour, avec ce moment de bonheur…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Ana Moura – Andorinhas

Merveille…

Publié dans Musique | 2 commentaires

La vie ailée – Avec la poésie et la voix de Barbara Auzou

Merci, Barbara, pour ta merveilleuse poésie et ta « voix de cailloux » qui s’unissent si bien à la pierre, avec âme, chaleur et sensibilité. Et qui font que La vie ailée prend véritablement son envol… J’en suis très touchée. Un immense merci, du fond du cœur.

Barbara Auzou, c’est ici

https://lireditelle.wordpress.com/2021/09/19/la-vie-ailee-une-sculpture-de-francine-hamelin-accompagnee-de-mon-poeme-et-de-sa-mise-en-voix/

 

Il n’y a rien

qui ne soit un souvenir d’enfance

j’aimerais te dire la terre

la terre qui sans en avoir l’air

aux quatre vents porte les années

sur l’arc de ses épaules ombellifères

l’équation du ciel et la tyrannie des temps

en balance

avec leurs répétitions inévitables

leurs douloureuses fragilités

qu’enfièvrent les lucioles

là où plongent nos racines

te dire au coeur les systoles

leurs flèches de jais qui joutent debout

entre les branches d’un cyprès

montant de degrés en degrés

dans la franche altitude d’un soleil écolier

te dire que la beauté est un élan d’ailes

où je te devine

le renouvellement insatisfait d’un élan

et l’amour tout entier qui habite une conscience

je suis un fruit autant

qu’un rossignol

dans ma course je viens asseoir

l’âge du souffle

et caresser le duvet

le legs d’une vie enchantée

où même les dents sont douces

je sais la forme que doit prendre un nid

il est le foyer d’une fleur surnaturelle

une pivoine de l’aurore

qui t’appelle

dans sa trêve consentie

sur l’arbre voisin

Barbara Auzou.

Publié dans Poésie, Sculptures | 24 commentaires

Orchestra of Opera North – Le Boléro de Ravel

Prestation surprise dans un centre d’achat en Grande Bretagne. Ils sont vraiment excellents !

Publié dans Musique | 7 commentaires

La peau des arbres 2

Qui n’a pas caressé un arbre ? À fleur d’écorce…

Des photos prises dans mon coin de pays.

Publié dans Photos | Laisser un commentaire

Méridien

quand nous reviendrons de la mer
et de ses rêves salés d’albâtre
quand nous remonterons le fleuve
jusqu’à la naissance du jour

je sculpterai pour toi
au méridien de notre demeure
dans le bleu d’un poème apprivoisé
le visage d’une éternité rebelle
habitée de chants d’oiseaux

© Francine Hamelin (Le chemin profond)

Publié dans Uncategorized | 3 commentaires

Au confluent des aubes

au confluent des aubes et des rêves
j’ai fermé les yeux pour apprendre ton visage
comme on découvre un pays
une offrande de terre vive et d’argile douce
pour que mes mains gardent en mémoire
la carte des étoiles
qui toujours me ramène à ton âme

© Francine Hamelin (Saisons murmurantes)

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Dúo del Mar avec Anna Colom – María La Portuguesa

Superbe…

Bonne nuit, bonjour, avec ce moment de bonheur…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Yael Naim – Dream In My Head

J’aime beaucoup…

Publié dans Musique | 2 commentaires

Te Vaka – Lakalaka

Excellent groupe maori de Nouvelle-Zélande.

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Simon & Garfunkel – Bridge Over Troubled Water

Toujours magnifique…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Salome Leclerc – Partir ensemble

J’adore…

Publié dans Musique | 2 commentaires

La peau des arbres

Qui n’a pas caressé un arbre ? À fleur d’écorce…

Des photos prises dans mon coin de pays.

Publié dans Photos | 8 commentaires

Je chante louve

je chante louve
au bord de l’équinoxe

je chante louve
en mes forêts d’or roux
et d’ambre rouge

je chante louve douce
au creux de ton oreille
pour que le chemin nous rêve
au-delà des horloges

avec nos belles déraisons
avec nos mains d’étoiles
et nos âmes terriennes

© Francine Hamelin (Le chemin profond)

Publié dans Le chemin profond, Photos | 6 commentaires

Bucket List

La liste de ce que je veux continuer à faire jusqu’au bout de ma vie…

embrasser l’âme de ma vie
danser avec elle sur les chemins de poésie

parler avec les arbres qui m’enseignent
les chants-racines du rêve

jaser avec le bouleau
fidèle ami des jours de soleil ou des ciels de pluie
qui me dit l’amour
qui me dit la terre
et parfois la douleur du monde

me perdre dans une larme
qui contient toute la mer

me laisser emporter
par le rire vif-argent
d’une enfance qui joue à défier le temps
et comme elle rester rebelle

écrire
écrire encore

aimer
aimer encore

et ne jamais faire pleurer les oiseaux

© Francine Hamelin (Saisons murmurantes)

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 4 commentaires

Leonard Cohen – Lullaby

Cohen le magnifique…

Bonne nuit, bonjour, avec cette tendresse…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Alcione – Quase

Un peu de Brésil…

Publié dans Musique | 2 commentaires

Stealing Sheep – Apparition

J’adore Stealing Sheep !

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Robert Charlebois – Sensation

Charlebois chante Rimbaud.

Publié dans Musique | 3 commentaires

Supertramp – Breakfast In America

Toujours excellent…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Espaces – Au large

Série réalisée en 2006-2007. L’eau n’est pas mon élément, mais j’aime la mer et les bateaux, et par chance j’ai le pied marin et je n’ai pas le mal de mer. Des rêves d’espace, de grand large et de voyage…

Baleines

Les tours

Oiseaux-libellules

Au large

Là où s’unissent le ciel et l’eau

Dauphins

Les accompagnateurs

Brumes

Publié dans Arts visuels, Espaces | 2 commentaires

Cheval de Troie

le monde est plein
de moulins à vent
qui tournent sur eux-mêmes
de moulins à paroles
qui brassent du vide
tous les mots désâmés
d’un langage factice

et je n’ai pas du tout
l’esprit de Don Quichotte

je prends des chemins de traverse
des pistes secrètes de résistance
je voyage sans bruit
et sans autre bagage
qu’un souffle de poésie
sur une aile d’oiseau
j’agrandis le silence
où respirent les chants
pour que l’âme soit nue
en chaque paysage
en chaque goutte d’eau
de source en océan
pour que le cœur persiste
et que tout s’illumine
à fleur de peau
à fleur de pierre
en chaque rythme de terre
en chaque danse des sèves
en chaque battement de sang
en chaque mot d’amour

© Francine Hamelin (Le chemin profond)

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 4 commentaires

Lien

je te dirai que la mer jamais ne se lasse du sable
et que la terre jamais ne s’éloigne du ciel
les grands oiseaux du rêve
traversent les saisons
jusqu’aux rives de nos yeux

et tout ce qui nous lie
nous fait plus libres encore

© Francine Hamelin (Saisons murmurantes)

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 5 commentaires

Mariza – O Tempo Nao Para

Pure merveille…

Bonne nuit, bonjour, avec cette douceur d’âme…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Sezen Aksu – Hasret

Très beau…

Publié dans Musique | 3 commentaires

André Rieu – Mikis Theodorakis : La danse de Zorba

Juste parce que c’est joyeux…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Le clan Murphy – Le tabac indien

De l’album Le cœur et la raison, sorti en 1976, seul album de ce très bon groupe québécois de folk progressif. Bien avant la SQDC (Société québécoise du cannabis) !

Publié dans Musique | 2 commentaires

Aterciopelados – He Venido A Pedirte Perdón

Assez déjanté ! J’aime…

Publié dans Musique | 4 commentaires

Espaces – D’ailleurs et d’îles 2

Série réalisée en 2006-2007. L’eau n’est pas mon élément, mais j’aime la mer et les bateaux, et par chance j’ai le pied marin et je n’ai pas le mal de mer. Des rêves d’espace, de grand large et de voyage…

Brunante

L’eau du silence

Aux abords de la nuit

Lune d’ailleurs

Les pierres gardiennes

Le héron

Avant la nuit

Publié dans Arts visuels, Espaces | 6 commentaires

Pour te dire…

j’ai des mots funambules
sur le fil de la nuit où s’ouvrent les rêves
j’ai des mots albatros
comme un fado sur le souffle des vents

j’ai des mots d’infinis voyages
sur les cordes quantiques
j’ai des mots comme des chevaux sauvages
dans les vastes prairies du cœur

mais pour te dire  mon âme
ce qui en moi tressaille
au seul bruit de ton pas
le silence ce soir me prêtera sa voix

© Francine Hamelin (Le chemin profond)

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 4 commentaires

Sillons

je te donne mes mains
pétries comme argile par le temps
sculptées par la pierre
veinées comme le bois
érodées aux labeurs de la matière

tu sais si bien y lire
aux sillons qui s’y creusent
tous mes chemins secrets
d’enfance buissonnière
mes routes clandestines
et mes champs d’herbes folles

je te donne mes mains
enracinées à profondeur de terre
où vont sourdre les sources
à profondeur de ciel
où elles deviennent oiseaux

je te donne mes mains
tu sais si bien y lire
toute la mémoire inscrite dans mes paumes
et mon appartenance au pays de nos âmes

mes mains
ma vie
entre les tiennes

© Francine Hamelin (Saisons murmurantes)

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 6 commentaires

Marjan Farsad – Cheshmhaye Tameshki

J’adore…

Bonne nuit, bonjour, avec ce moment de douceur…

Publié dans Musique | 4 commentaires

Eleni Karaindrou – Wedding valse

Parce que la valse, c’est toujours beau…

Publié dans Musique | 2 commentaires

L’envolée mandarine – Avec la poésie et la voix de Barbara Auzou

Merci du fond du cœur, Barbara, pour ce magnifique poème et pour ta « voix de cailloux  » qui épousent si merveilleusement l’âme de cet oiseau. Tes mots donnent à cette envolée une dimension d’immensité. Tu fais parler la pierre, et la pierre s’est illuminée. Et moi, j’en suis profondément émue.

Et Barbara Auzou, c’est ici

https://lireditelle.wordpress.com/2021/09/15/lenvolee-mandarine-une-sculpture-de-francine-hamelin-accompagnee-de-mon-poeme-et-de-sa-mise-en-voix/

 

la vie bruisse

pierre d’azur en tête

et bel embarcadère

les enfants ont au cœur

des chevaux ailés

qui lèvent des odeurs de terre

des odeurs d’agrumes

le vent amoureusement tourne à la plume

fruit comme une envie subite

et quelle dérobée

que l’orange bleue des promesses

bercée de tendresses solaires

sur des arcs-en-ciel jumeaux

la peau que le rêve infuse

joue avec le cuivre de ses assonances

il y a je ne sais quoi de délicat

qui au-delà des mots

au-delà des oiseaux

s’en revient trembler nu à nos fenêtres

et dans la cannelle de l’œil

serait-ce un pan d’air

conçu dans la juvénile pensée

que l’on se verse de bouche à bouche

avec les mandarines nubiles de la lune?

ô oui l’automne viendra

et il aura le beau visage

d’une beauté vaguement confuse

que l’on effeuille

dans les longs doigts du silence

Barbara Auzou.

Publié dans Poésie, Sculptures | 12 commentaires

Ternipe – Del o brishind

Un groupe rom de Hongrie… J’aime beaucoup…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Espaces – D’ailleurs et d’îles

Série réalisée en 2006-2007. L’eau n’est pas mon élément, mais j’aime la mer et les bateaux, et par chance j’ai le pied marin et je n’ai pas le mal de mer. Des rêves d’espace, de grand large et de voyage…

À la croisée des mondes

L’île mystérieuse

Les pierres gardiennes

Arches
Au Nord

Le voilier du bout du monde

Publié dans Arts visuels, Espaces | 4 commentaires

Mémoire

mes mains ont caressé
des peaux d’arbres et des poèmes d’oiseaux fous
des tendresses de blé et des rêves de pierres
– il y a tant de chants dans le moindre caillou –

mes mains
tu sais
mes mains se souviennent de tout

mes mains ont caressé
le tambour de la terre et le velours des eaux
des manuscrits anonymes de lichens anciens
et le parfum des fleurs que je n’ai pas cueillies

mes mains
tu sais
mes mains se souviennent de tout

mes mains ont caressé
le pays de ton visage
et j’en découvre encore mille géographies
et les sentiers doux de ton âme

mes mains
tu sais
mes mains se souviennent de tout

jusqu’au premier matin du monde
jusqu’au premier instant de nous

© Francine Hamelin (Le chemin profond)

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 3 commentaires

L’âme en toute chose

me voici habillée de multiples saisons
comme l’arbre où je pose mes mains
sa peau et mon écorce
son écorce et ma peau
pour y écrire le partage
et l’âme en toute chose

me voici habitée d’un vaste paysage
où la terre s’enchante du soleil dans l’oiseau
du chant mystique dans les pierres
de la rumeur lointaine d’une possible mer
et d’une enfant qui de ses mains-feuillages
sème en mon âme comme en celle de l’arbre
des lucioles bleutées
des rêves mordorés
pour un autre printemps

© Francine Hamelin (Saisons murmurantes)

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 4 commentaires

Cesaria Evora – Sodade

Merveilleuse Cesaria…

Bonne nuit, bonjour, avec la douceur des îles…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire