Yungchen Lhamo avec Annie Lennox – Fade Away

Yungchen Lhamo, née en 1966 à Lhassa, est une chanteuse tibétaine vivant en exil à New York. Son nom de déesse de la mélodie et du chant lui a été donné par un lama à sa naissance au Tibet près de Lhassa. Elle a travaillé dès l’âge de 5 ans dans des fabriques de tapis. Elle s’est enfuie du Tibet en 1989 en traversant l’Himalaya à l’âge de 23 ans. Elle est une grande militante de la cause tibétaine. Elle chante ici avec Annie Lennox. De l’album Ama, paru en 2006.

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

L’onde sereine

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Escale

je fais ici escale entre montagne et mer
entre mots et silence sur les routes du vent
et dans ce crépuscule où passent quelques âmes
s’envole sur des ailes le dernier chant du jour

j’irai m’étendre dans les replis bleus des nuits
comme dans le long cours d’un fleuve qui voyage
et j’y déposerai la fatigue du temps
et m’y reposerai jusqu’au prochain rivage

je m’ensevelirai dans la mémoire des arbres
dans la douce chaleur de leurs racines vives
malgré l’hiver qui mord de son froid acéré
la peau du paysage où s’incruste le givre

je fais escale ici entre deux pages blanches
en marge d’un pays qui n’est pas encore né
et j’y laisse ces mots pour les enfants du rêve
qui sont seuls à savoir où le temps est passé

 

© Francine Hamelin (tiré de Chants d’un siècle passager)

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 2 commentaires

Bach – Erbarme dich

Avec la superbe voix de contralto de Nathalie Stutzmann, qui dirige aussi Orfeo 55. Moment de bonheur…

Bonjour, bonsoir, dans l’espace où passent nos vies…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Les animaux et la fatigue

Images trouvées sur la toile.

Y a des matins (ou des soirs) où je leur ressemble!

 

Publié dans Un peu de tout | 5 commentaires

Bob Dylan – Mr Tambourine Man

Une chanson qui m’accompagne depuis toujours et que je trouve encore magnifique. De l’album Bringing it All Back Home, paru en 1965.

 

Publié dans Musique | 2 commentaires

Aux abords de la nuit

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

L’aube engloutie

nous avons ri dans l’aube engloutie
sous les parfums oubliés
parmi les chemins des métamorphoses mystérieuses

au profond jardin des forêts
le temps du monde est secret
comme un œil vert et inconnu

nous sommes les fenêtres de l’amour étranger
aux confins de la neige et de la pierre
dans le cri de l’humaine liberté

 

© Francine Hamelin  (tiré de L’argile et la flamme)

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | 4 commentaires

Mozart – Laudate Dominum

Avec la voix d’Emma Kirby, soprano, accompagnée par le Winchester Cathedral Choir et The Academy of Ancient Music dirigé par Christopher Hogwood.

Bonne nuit, bonjour, quelque part dans la galaxie…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Boccherini – Fandango

Juste pour le plaisir! Avec le Quatuor Carmina, Rolf Lislevand à la guitare et Nina Corti aux castagnettes et à la chorégraphie .

 

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Lhasa de Sela – De cara a la Pared

Une si belle chanson de Lhasa, québécoise d’adoption, partie trop tôt… De l’album La Llorona, paru en 1998.

 

Publié dans Musique | 2 commentaires

L’envol des musiques

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Quand finira l’hiver

quand finira l’hiver
quand j’entendrai monter
la voix de la rivière
quand s’allumeront doucement
le vert le bleu et l’or
dans les jardins du jour

mon corps délivré du froid
ira étreindre le vieil arbre ami
et nous rêverons ensemble
peau contre écorce
sang et sève de concert
avec le rythme de la terre

 

© Francine Hamelin  (tiré de Chants d’un siècle passager)

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Nicola Fago – Alla gente a Dio diletta

Avec la toujours magnifique voix de Jakub Józef Orliński, accompagné par Il Pomo d’Oro, dirigé par Maxim Emelyanychev.

De la beauté pour la nuit ou le matin…

 

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Les animaux rigolos 5

Images trouvées sur la toile.

 

Publié dans Un peu de tout | 11 commentaires

Ode à l’Acadie – Marie Caissie

Une chanson d’Édith Butler, interprétée par Ode à l’Acadie, une chanson parfaite pour un matin d’hiver glacial (ici il fait -25ºC).

 

C’est Marie Caissie bi bi biten
Qu’est allée veiller bi bi biten alaway
Elle est allée veiller bi bi biten
Chez Henery bi bi biten alaway

Au mitan d’la soirée bi bi biten
C’est mis t’à neiger bi bi biten alaway
Voulut s’en aller bi bi biten
De chez Henery bi bi biten alaway

Derrière la bouillée bi bi biten
Elle s’est embourbée bi bi biten alaway
Elle a crié Fayelle bi bi biten
Emmenez-moi des pelles bi bi biten alaway

Elle a crié Fayelle bi bi biten
Emmenez-moi des pelles bi bi biten alaway
Ils ont couru vers elle bi bi biten
Avec toutes leurs pelles bi bi biten alaway

Ils l’ont pris par les jambes bi bi biten
Y’avait pas grand viande bi bi biten alaway
Mais y’avait des glaçons bi bi biten
Au boute des talons bi bi biten alaway

Ils l’ont mise au lit bi bi biten
Trois jours et trois nuits bi bi biten alaway
Elle n’ira plus veiller bi bi biten
Chez Henery bi bi biten alaway

Édith Butler

Publié dans Musique | 1 commentaire

Floraison

Image | Publié le par | 4 commentaires

Écrire?

pourquoi écrire
traduire le silence
si ce n’est pour conjurer la nuit
qui encore rôde
dans la folie de ce monde

pour ouvrir
une porte sur la mémoire
de la pierre et des arbres

pour défricher
des sentiers de traverse
qui défient les ombres et le temps
et la mort parfois

pour ne jamais perdre
le fil de la rivière
et le cœur de l’oiseau

pour toucher le vent de l’invisible
et laisser parler les esprits
cachés dans l’herbe haute

pour sauvegarder le regard
de l’enfance qui se joue
des raisons dérisoires

pour donner voix à ce qui est fragile
et pour que de l’argile s’élèvent
les épis bleus du rêve
et de tous les possibles

pourquoi écrire
traduire le silence
si ce n’est pour tracer
un chemin qui respire

si ce n’est par amour
de ce silence même

 

© Francine Hamelin (tiré de Chants d’un siècle passager)

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 8 commentaires

Jean-Philippe Rameau – Les Boréades: Entrée de Polymnie

Interprété par Les Musiciens du Louvre dirigés par Marc Minkowski.

Bonne nuit, bonjour, dans la musique et la beauté…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Love Forever – Les photos

Photos de Nguyen Vu Phuoc.  http://nguyenvuphuoc.com/

Il y a tellement de tendresse dans ces photos… Un amour qui transcende l’âge et le temps…

 

Publié dans Un peu de tout | 26 commentaires

The Beatles – All You Need Is Love

Pour aller plus loin que la Saint-Valentin (qui est devenue une grosse bébelle commerciale). Il y a des choses dont on devrait se rappeler tous les jours…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Marjo – Doux

Une bien belle chanson de Marjo, de son premier album, Celle qui va, paru en 1986.

 

Publié dans Musique | 2 commentaires

Les pierres gardiennes 2

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Passage (reprise)

le temps n’est jamais ce qu’on croit
jamais ce qu’on voudrait qu’il soit
le temps   le temps ne s’essouffle pas
c’est nous qui courons ici-bas

on va plus vite à chaque jour
en un aller sans retour
la vie s’enfuit à chaque pas
sable qui coule entre nos doigts
on s’enlise dans des miroirs
ou dans des cadrans dérisoires
où se consume l’existence
en une étrange mouvance

le temps n’est jamais ce qu’on voit
ni ce qu’on pense qu’il sera
le temps   le temps ne bouge pas
c’est nous qui passons ici-bas

on prend toujours trop de détours
aux saisons d’un chemin si court
on fait le décompte des heures
entre l’illusion et la peur
mais les aiguilles des secondes
ne font jamais le tour du monde
les rêves tournent à l’envers
aux horloges de nos déserts

le temps n’est pas ce qu’on prévoit
ni la mémoire que l’on en a
le temps   le temps ne s’en va pas
c’est nous qui fuyons ici-bas

on se cherche des au-delà
des paradis des nirvanas
comme si la vie était ailleurs
on sépare le corps et le cœur
parmi les masques et les décors
au grand théâtre de la mort
de nos guerres et de nos misères
à vivre sur cette terre

le temps n’est pas ce qu’on perçoit
ni le désir que l’on en a
le temps le temps ne s’écoule pas
c’est nous qui passons ici-bas

la danse de chacun suit son cours
notre sang bat comme tambour
l’histoire s’égare à chaque fois
entre solitude et combat
faudrait qu’éclate enfin la joie
qu’elle accompagne chacun de nos pas
et qu’elle nous arme de lumière
pour embraser la nuit entière

le temps n’est jamais ce qu’on croit…

 

Paroles et musique: © Framcine Hamelin (SOCAN)

Publié dans Textes de chansons | Laisser un commentaire

Love Forever

Réalisé par Nguyen Vu Phuoc, photographe.

Pour la Saint-Valentin, des images d’un couple vietnamien, Mr. Le Van Se (96 ans) et Mme Nguyen Thi Loi (décédée à 88 ans) dans le village de Hoi An, qui ont été ensemble depuis les années 30. Une histoire d’amour comme il s’en fait peu…

 

Publié dans Un peu de tout | 2 commentaires

Vivaldi – Descende, o coeli vox

De mon compositeur baroque préféré, tiré de la Pietá, avec la voix de Philippe Jaroussky, contre ténor, qui dirige également l’Ensemble Artaserse. Rien que de la beauté…

Bonjour, bonsoir, sur cette Terre 🌎 ou dans les étoiles… ⭐️✨

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Les animaux rigolos 4

Images trouvées sur la toile.

 

Publié dans Un peu de tout | Laisser un commentaire

Anne Sylvestre – Si la pluie te mouille

De la grande Anne Sylvestre, une chanson de son premier album paru en 1961.

 

Publié dans Musique | 2 commentaires

Les pierres gardiennes

Image | Publié le par | 3 commentaires

L’aube oscille

entre le blanc et le gris
l’aube oscille
à la fenêtre ivre de givre

fleurs de glace
et vent debout
sur la cime des forêts

éclat de lumière
perçant les nuées
pour un instant
ce ciel ouvert
comme un jardin soudain
aperçu du coin de l’œil
brève fulgurance

entre le blanc et le gris
ailes de couleurs se posant
dans les arbres nus
un chant transmis
aux veines de la terre

j’écoute
la musique irisée des racines du jour

et j’en oublie que l’hiver s’étire
au flanc de la montagne
entre le blanc et le gris

 

© Francine Hamelin (tiré de Chants d’un siècle passager)

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Luigi Rossi – Dal cielo cader vid’io due stelle

Christina Pluhar et son ensemble L’Arpeggiata, avec la voix de Jakub Józef Orliński. Un moment de bonheur…

Bonne nuit, bonjour, avec les esprits de la musique…

 

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Les animaux rigolos 3

Images trouvées sur la toile.

 

Publié dans Un peu de tout | 5 commentaires

Laurence Délis – Hiver

Merci à Laurence d’avoir uni mes mots à son magnifique tableau.

https://palettedexpressions.wordpress.com/2020/02/12/hiver-2/

Publié dans Arts visuels, Poésie | 4 commentaires

Félix Leclerc – L’écharpe

Chanson de Maurice Fanon, interprétée par ce géant qu’est Félix.  De l’album La vie, paru en 1968.

 

Publié dans Musique | 10 commentaires

Les îles de la nuit

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

L’enfance viendra (reprise)

l’enfance viendra au calme des soirs
me parler de roses   d’épines au brasier
me parler du temps   me parler du monde
l’enfance viendra au profond du vent

l’enfance viendra à mes mains tendues
plus loin que la vie   plus loin que la mort
les nuits tomberont comme des couleurs
l’enfance viendra à mes doigts de pierre

les jours brûleront comme des oranges
comme des ruisseaux d’oiseaux fulgurants
les ans brilleront comme des cristaux
l’enfance viendra avec ses yeux clairs

mille fleurs d’arbres comme un grand jardin
couvriront la terre et les îles d’aube
mille fleurs en moi se dessineront
l’enfance à jamais ancrée en mon âme

 

© Francine Hamelin  (tiré de Les heures de sable)

Publié dans Les heures de sable, Poésie | 3 commentaires

Ladysmith Black Mambazo – Inkanyezi Nezazi

À la mémoire de Joseph Shabalala, fondateur du groupe Ladysmith Black Mambazo qui a fait connaître la musique zoulou de par le monde. De l’album Inkanyezi Nezazi (L’Étoile et le Sage) paru en 1992. Une musique à la fois douce et porteuse du rythme de la Terre.

Bonne nuit, bonjour, beauté toujours…

 

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Les animaux rigolos 2

Image trouvées sur la toile.

 

Publié dans Un peu de tout | 2 commentaires

Murray Head – Never Even Thought

De l’album Say It Ain’t So, paru en 1975.

Publié dans Musique | 2 commentaires

Nocturne

Image | Publié le par | 6 commentaires