Parfois

enfant des jours de couleurs
enfant des temps du rêve
toi qui venais chanter au milieu de la plaine

parfois je t’attendais
et au loin s’élevait lentement
le rire d’un oiseau saluant le soleil

et tu chantais alors

et je n’apercevais à l’horizon
qu’un très vieil arbre
et une frêle silhouette d’enfant
un profil dilué de lumière

parfois je fermais les yeux
et le temps s’arrêtait

j’écoutais l’étrange musique
était-ce une prière
ou était-ce un sourire

je ne sais

mais cela était beau

depuis les jours s’en vont
tout est silence

parfois j’attends
j’attends encore

 

© Francine Hamelin (tiré de Comme aux jours de lumière)

Publicités
Publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie | 7 commentaires

Rivière du Nord

En kayak sur la Rivière du Nord.

 

Publié dans Photos | Laisser un commentaire

Socalled – Told Me So

Socalled, musicien complètement éclaté, que j’ai eu la chance de voir quelques fois dans l’intimité du Café bistro le Mouton Noir à Val-David. Soirées mémorables! Avec la très belle voix de Katie Moore.

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Rizières

Aquarelle (réalisé à Bali).

 

Publié dans Arts visuels | 4 commentaires

Dans des éternités qui dansent

Avec Lauren Bélec aux guitares acoustique et électrique, à la basse et à la programmation.

 

 

je suis comme goutte de pluie
qui à la source se marie
et sans cesse poursuit sa course
vers la rivière qui surgit
dans les arabesques des nuits
entre les pierres et les mousses
je suis comme fleuve qui va
jusqu’à la mer et qui se noie
dans les grandes marées du silence
je suis comme vague qui roule
au creux du temps et de sa houle
au rythme d’un voyage immense
comme la voile d’un bateau
je suis un rêve au fil des flots
dans des éternités qui dansent

je suis comme un souffle léger
que nul ne vient interroger
qui sans relâche vagabonde
comme un soupir échevelé
sur les herbes et les champs de blé
jusqu’au coeur des forêts profondes
comme le vent aventurier
que nul n’a vu ni capturé
et qui se fond aux voix du monde
je suis des quatre directions
je suis de tous les horizons
dans des espaces de mouvance
dans la respiration du ciel
je suis comme un envol d’ailes
dans des éternités qui dansent

je suis comme étincelle bleue
dans un instant vertigineux
sillage d’étoile filante
au coeur d’un grand brasier de vie
comme un espoir inassouvi
qui toujours renaît de la cendre
je suis de tous les incendies
dans la solitude infinie
aux chemins du temps que j’arpente
je suis comme l’oeil d’un volcan
le feu d’un songe lancinant
dans le creuset de l’existence
dans la transmutation de l’âme
comme l’alchimie de la flamme
dans des éternités qui dansent

je suis comme ce grain de sable
en son voyage insaisissable
de l’océan jusqu’au rivage
je suis comme veine de pierre
où court le sang des millénaires
dans le secret d’un paysage
comme la chanson des moissons
nées de la ronde des saisons
dans la glèbe de l’espérance
comme la terre sous les pas
d’une enfance qui grandira
si on lui en laisse la chance
comme mémoire enracinée
entre argile et immensité
dans des éternités qui dansent
qui dansent
qui dansent

 

Paroles et musique: © Francine Hamelin (SOCAN)  (tiré de l’album L’envers des jours)

Publié dans Musique, Textes de chansons | Laisser un commentaire

Mésange

Dans mes jardins

 

 

Publié dans Photos | Laisser un commentaire

Maissiat – Départ

De son premier album «Tropiques» que j’ai adoré.

 

Publié dans Musique | 2 commentaires