Poussière d’étoiles

Merci à Éric Lemieux pour le superbe accompagnement au piano.

 

 

il y a tous ceux qu’on voit partir
y a des amis qu’on voit mourir
il y a des gens qu’on n’oublie pas
et tous ceux que l’on oubliera malgré soi
y a des visages inconnus
ceux que l’on croise par hasard
tout au long des quais d’une gare
ou tout au bout d’une avenue sans mémoire

étranges illusions d’optique
de nos aberrantes logiques
de notre raison chaotique
de nos burlesques tragédies
poussière d’étoiles sont nos vies
un simple point dans l’infini
un fugace éclat dans la nuit

y a des yeux qui ne parlent plus
il y a tant de regards perdus
y a tant de mots qui restent vains
y a tant de flamme qui s’éteint pour rien
y a tous ceux qui n’ont pas de voix
ceux-là que l’on n’écoute pas
qui sans bruit traversent les ans
et disparaissent dans le vent du néant

étranges illusions d’optique
de nos aberrantes logiques
de notre raison chaotique
de nos burlesques tragédies
poussière d’étoiles sont nos vies
un simple point dans l’infini
un fugace éclat dans la nuit

y a la machine qui s’emballe
et l’humanité qui cavale
y a ceux qui se créent leur enfer
y a des chemins où l’on se perd au désert
il y a des gens qu’on voit souffrir
et qui ont l’âme qui chavire
on aimerait pouvoir leur dire
que la lumière est toujours là
on aimerait tant qu’ils y croient

étranges illusions d’optique
de nos aberrantes logiques
de notre raison chaotique
de nos burlesques tragédies
poussière d’étoiles sont nos vies
un simple point dans l’infini
un fugace éclat dans la nuit

y a la bêtise meurtrière
la folie de toutes nos guerres
des routes de feu et de fer
et la blessure de la terre en colère
il y a notre histoire amnésique
et nos désespoirs algébriques
y a les horloges du destin
il y a le temps qui nous tient tout au creux de sa main

étranges illusions d’optique
de nos aberrantes logiques
de notre raison chaotique
de nos burlesques tragédies
poussière d’étoiles sont nos vies
un simple point dans l’infini
un fugace éclat dans la nuit

 

Paroles et musique: © Francine Hamelin (SOCAN) (de l’album L’envers des jours)

Publié dans Mes chansons, Textes de chansons | 7 commentaires

L’Etna en éruption

Des images fascinantes de la puissance de la Terre…

Publié dans Un peu de tout | 3 commentaires

Hélène Martin – Je t’aime par les chemins noirs

Disparition d’Hélène Martin, qui a chanté les grands poètes. 

Je t’aime par les chemins noirs comme ceux-là qui n’ont demeure
Et qui marchent toute la nuit toute part à se dépenser
J’inscris ton nom sur tous les murs qu’avec moi mon amour ne meurt
Qu’ils soient mémoire à mon murmure et preuve par où j’ai passé

Où j’ai perdu mon ombre humaine où j’ai mêlé vivre et mes rêves
Où j’ai pris ta main dans ma paume et croisé tes pas de mes pas
Tant qu’enfin le temps qui se lève ainsi qu’un parfum parachève
L’aube de nous dont la merveille est que nous ne la verrons pas

Je t’aime au-delà de mon âme au-delà des soirs et des jours
M’entends-tu quand je dis je t’aime à t’’enlacer à t’en lasser
Je suis la faim que rien ne comble et la soif que rien ne secourt
Et pas un instant de ma chair assez ne t’aura caressée

Je t’aime au-delà d’être un homme au-delà de toucher et voir
Au-delà des mots qui me font au profond du cœur ce grand bruit
Au-delà même du vertige où tes yeux m’étaient seuls miroirs
Je t’aime au-delà de moi-même où même t’aimer me détruit

Je t’aime comme d’épouvante et comme de mon ventre ouvert
Je ne suis que le cri terrible où tu t’éloignes de ma plaie
L’arrachement de ta présence et le péril de ton désert
O toi mon éternel partir toujours de moi qui t’en allais

Louis Aragon

Publié dans Musique, Poésie | 6 commentaires

Pierre Lapointe et Clara Luciani – Qu’est-ce qu’on y peut ?

De l’album Pour déjouer l’ennui, sorti en 2019. Superbe duo…

Publié dans Musique | 4 commentaires

Mécanique temporelle

Publié dans Arts visuels | Laisser un commentaire

Sillons

viens avec moi creuser dans la glèbe du silence
dans les champs magnétiques du songe bleu
des sillons de soleils inattendus

nous y sèmerons
des fleurs de mots sauvages et des noms de roses
des points de suspension qui effacent les heures
des rythmes de cailloux et de feuilles
des murmures d’eau
des soupirs de roseaux
des assonances quantiques et des rimes terriennes

et nous écrirons un jardin
sur la peau de l’arbre à poèmes

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 2 commentaires

Mariza – Quando Me Sinto Só

Merveille…

Bonne nuit, bonjour, avec le fado pour faire le plein d’âme…

Publié dans Musique | 4 commentaires

Et ce temps…

et ce temps qu’il me reste
qui me reste étranger
dans ses dimensions horlogères

ici
une autre route
à l’envers des raisons
et des engrenages
d’une réalité de l’absurde

ici
un autre pas
dans l’éternel éphémère
avec ma solitude voyageuse

me voici
passagère clandestine
d’un aller sans retour
sans ornières
et sans regret
vers le grand silence

en marge du prévisible
l’enfance trace
à l’encre invisible
des cartes changeantes
vers le grand bleu
où repose l’âme nue
des oiseaux

© Francine Hamelin (Les routes buissonnières)

Publié dans Les routes buissonnières, Poésie | 2 commentaires

Lila Downs – Paloma Negra

J’adore cette chanson…

Publié dans Musique | 6 commentaires

L’éléphant pianiste…

Dans un sanctuaire en Thaïlande, le pianiste Paul Barton joue souvent de la musique pour les éléphants. Et l’éléphant Peter a décidé de participer… Rigolo…!

Publié dans Un peu de tout | Laisser un commentaire

Golden Salt – Nothing Else Matters

La chanson de Metallica, arrangée et interprétée par Golden Salt. Super…

Publié dans Musique | 4 commentaires

Emmylou Harris – Tulsa Queen

Enregistré en 1977.

Publié dans Musique | 2 commentaires

Leny Escudero – Pour une amourette

J’avais presqu’oublié cette chanson… De 1962.

Publié dans Musique | 6 commentaires

Vitrail du printemps

Publié dans Arts visuels | 6 commentaires

Haïku III

voie d’aiguillage
ballerine du grand écart
décalage horaire

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 2 commentaires

Pour un printemps

nous allumerons des feux de libellules
nous ferons fondre les runes de l’hiver
et le givre bleui d’un matin boréal

et dans l’embrasement des sources
dans le jaillissement des musiques ruisselantes
nous boirons l’eau douce de l’érable

funambules d’un rêve au parfum de lilas
au fil d’un printemps qui sommeille encore

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 2 commentaires

Buissonnière

aller vers la mer d’une nuit buissonnière
doucement sur la couleur des vents
vers un rêve d’îles claires
dans les chants lapidaires
sculptées par les marées

partir
le voyage est sans fin
les îles innombrables

aller vers les forêts inattendues
et la mémoire du corps de la terre
vers les racines d’un pays d’âme
sur la piste des esprits libres
et de ma voix de louve

partir
le voyage est sans fin
les arbres innombrables

partir
la nuit est buissonnière
et le rêve est vivant

© Francine Hamelin  (Les routes buissonnières)

Publié dans Les routes buissonnières, Poésie | 2 commentaires

Maria Callas – Bellini: Casta Diva

Je dois avouer que je déteste l’opéra. Mais il y a des airs d’opéra et des voix que j’aime. Maria Callas, absolument sublime dans Casta Diva… Enregistré en 1958, avec l’Orchestre de l’Opéra National de Paris.

Bonne nuit, bonjour, avec ce moment de beauté et de bonheur…

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Anthony Hopkins – And The Waltz Goes On…

Je viens de découvrir qu’Anthony Hopkins (un de mes acteurs préférés) est également compositeur… Interprété par André Rieu et son Johann Strauss Orchestra. 

Publié dans Musique | 2 commentaires

Natalia Lafourcade et Omara Portuondo – Tú Me Acostumbraste

Avec Los Macorinos. Superbe…

Publié dans Musique | 4 commentaires

Anne Sylvestre – Une sorcière comme les autres

Pour le plaisir de revoir chanter Anne Sylvestre. Enregistré en 1998.

Publié dans Musique | 2 commentaires

Aurore

Publié dans Arts visuels | 5 commentaires

Barbara – Là-bas

Du très bel album La louve, une chanson que j’affectionne particulièrement…

Publié dans Musique | 4 commentaires

Haïku II

fado d’albatros
chantent les cordes du vent
au-dessus des flots

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 2 commentaires

Bouquet sans fleurs

ce matin j’ai cueilli
pour t’en faire un bouquet
une chanson de pierre au bord de la rivière
l’appel d’un huard dans les derniers lambeaux de brouillard
un arbre au feuillage d’ailes
un oiseau de racines
des parfums turquoise venus d’îles oubliées
un oiseau de paradis
un printemps incessant
dans la grande alchimie de la matière
quelques murmures d’herbes sous le cristal de la rosée
un oiseau au rêve aquatique
un épi de blé

et puis j’y ai mêlé mes mots
pour t’en faire un poème

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 7 commentaires

Émeraude

je transmuerai l’été comme se consument les légendes
dans les blés confondus de pavots
dans la fluidité des gestes

je tresserai la patiente incantation de mon pays
sous la caresse des jours infinis
voyages d’eau et de sel
saisons d’émeraude
ô visages secrets dans le secret des ruisseaux

et les soleils reviendront fleurir
aux paysages retrouvés de l’enfance sereine

© Francine Hamelin (Le voyage inachevé)

Publié dans Le voyage inachevé, Poésie | 4 commentaires

Annie Lennox – Dido’s Lament

Henry Purcell, interprété par Annie Lennox, avec London City Voices. Superbe…

Bonne nuit, bonjour, avec la beauté de la musique toujours…

Publié dans Musique | 2 commentaires

Lucio Dalla – Caruso

Superbe chanson. De 2003.

Publié dans Musique | 4 commentaires

Lek, The Elephant Whisperer of Chiang Mai

Un petit film sur Lek, la femme qui chante des berceuses aux éléphants. Quelle personne extraordinaire… quelle âme…

Publié dans Un peu de tout | 2 commentaires

Dom La Nena – Juste une chanson

De l’album Soyo, sorti en 2015.

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Ella Henderson – Yours

De l’album Chapter One, sorti en 2014.

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Bond – Victory

Bond est un quatuor à cordes britannico-australien, composé de Haylie Ecker, Eos Chater, Tania Davis et de Gay-yee Westerhoff.

Publié dans Musique | Laisser un commentaire

Voiliers-libellules

Publié dans Arts visuels | Laisser un commentaire

La terre vive

dans les forêts-cathédrales
enracinées au rythme solaire
j’ai posé sur la terre mes mains de gratitude
la terre-mère
la terre-amour
la terre-poésie
elle qui sait mon cœur d’enfant
mon âme de louve
et ma simple joie d’être

j’ai offert à la terre le tabac de la gratitude
la terre-mère
la terre-amour
la terre-poésie
pour toutes les parcelles d’éternité
glanées en chemin
pour la flamme d’une parole intense
et la musique profonde des pierres

dans les forêts-cathédrales
et dans le temps du rêve
dans le corps de la terre
la terre-mère
la terre-amour
la terre-poésie
naissent tous les mots pour étreindre la vie

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 6 commentaires

L’oiseau de la nuit

l’oiseau de la nuit
viendra bercer mon âme
me donnera le rêve bleu
des enfances profondes
et les libres chemins
de la solitude

l’oiseau de la nuit
posé sur mes épaules de silence
accompagnera mon errance
au-delà des ombres
sur un océan sans port d’attache
vers les forêts possibles
la douceur incertaine
d’une aurore inconnue

son chant se glissera
comme un velours d’étoiles
dans ma voix rauque
de louve insoumise
ses ailes seront mon voyage
et son envol ma poésie

l’oiseau de la nuit
l’ami toujours fidèle
au chant d’encre
aux plumes de papier
dans les cahiers de ma vie

© Francine Hamelin (Le voyage inachevé)

Publié dans Le voyage inachevé, Poésie | 4 commentaires

Ennio Morricone – La Califfa

Hauser et son violoncelle, c’est toujours du bonheur…

Bonne nuit, bonjour, avec ce moment de beauté…

Publié dans Musique | 2 commentaires

Amadeus, The Electric String Quartet – La dernière danse

Amadeus est un quatuor roumain formé de Andreea Runceanu, Patricia Cimpoiasu, Bianca Gavrilescu et Laura Lazarescu. Version instrumentale de La dernière danse d’indira. Excellent…

Publié dans Musique | 2 commentaires

Cyriak – RIP

Une animation complètement déjantée!

Publié dans Un peu de tout | 6 commentaires

Ellie Goulding – How Long Will I Love You

J’aime beaucoup… De l’album Brightest Blue, sorti en 2020.

How long will I love you
As long as stars are above you
And longer if I can
How long will I need you
As long as the seasons need to
Follow their plan

How long will I be with you
As long as the sea is bound to
Wash up on the sand

How long will I want you
As long as you want me to
And longer by far
How long will I hold you
As long as your father told you
As long as you can

How long will I give to you
As long as I live through you
However long you say
How long will I love you
As long as stars are above you
And longer if I may

How long will I love you
As long as stars are above you

Ellie Goulding

Publié dans Musique | 2 commentaires

Michèle Bernard – Vassilis Kaimos

Un beau voyage avec Michèle Bernard!

Publié dans Musique | 6 commentaires