Archives de catégorie : Poésie

Nous irons apaisées

nous irons apaisées loin du grand corps à corps du temps et des fuseaux qui filent la laine des géographies nous irons apaisées au bord des flots rieurs de nos enfances comme rivières dans la tendresse mauve des roseaux musiciens … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 5 commentaires

Échoueries

quand nous aurons passé le seuil des jardins de la nuit aux plages du silence où les grandes marées laissent des échoueries de rêves sauvages quand nos corps se seront faits voilures sous le souffle d’une saison inaltérable et que … Lire la suite

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 2 commentaires

Léo Ferré – Harmonie du soir

Sur un poème de Charles Baudelaire. Enregistré en 1957. Voici venir les temps où vibrant sur sa tigeChaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir ;Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir ;Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque … Lire la suite

Publié dans Musique, Poésie | 2 commentaires

Haïku XXIV

nomades étoiles de voyages enracinés nos mains de partage © Francine Hamelin (Haïkus)

Publié dans Haïkus, Poésie | 9 commentaires

Genèse

dis-moi encore ce jour comme une genèse perpétuelle de sarcelles fugaces de fauvettes dansant sur des musiques d’arbres dis-moi encore ce jour où tout s’invente à démesure de paysages et de possibles cette métamorphose infinie cette matière d’âme cet instant … Lire la suite

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 2 commentaires

Essor – Avec la poésie et la voix de Barbara Auzou

Un immense merci, Barbara, pour ta magnifique poésie et pour la chaleur de ta voix qui font la pierre aérienne dans son élan et l’oiseau lumineux dans son essor. La beauté libre y déploie ses ailes avec tes mots. C’est … Lire la suite

Publié dans Poésie, Sculptures | 18 commentaires

Rêves d’arbres nus

pendant que s’égarent les dernières lueurs couleur de silence dans le jour qui décline dans les rêves des arbres nus déjà s’allume un soleil d’émeraude comme un cœur qui palpite éternel au-delà des saisons tournantes © Francine Hamelin (Le chemin … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 2 commentaires

Chant

aux abords de la nuit dans la fluidité du chemin vivant aux sources bleues du rêve j’entends monter en moi comme un chant voyageur ma poésie nomade entre des continents mes ailes d’albatros aux vents océaniques j’entends monter en moi … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 4 commentaires

L’arbre heureux

l’or du bouleau resplendit malgré un ciel qui s’ardoise la pluie sur les feuilles joue sa boîte à musique l’arbre est heureux vivant poème d’appartenance nos mains-racines nues sur sa peau touchent le corps même de la terre nos mains-oiseaux … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 5 commentaires

Le rêve tangible

j’abandonne à l’écheveau des horloges les fils d’un temps qui s’effiloche dans le labyrinthe inextricable du vide et cette chancelante réalité qui s’aveugle de miroirs pathétiques je choisis les chants de la terre et l’arbre bleu des saisons lumineuses l’âme … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 7 commentaires

M’étonner

chaque jour m’étonner de l’oiseau mordoré qui danse dans tes yeux quand tu les ouvres au paysage du matin il porte sous son aile des fulgurances de roses des fragrances de blé roux des parfums d’océan les chemins de traverse … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 5 commentaires

Fleuve

que le fleuve de tes bras m’emporte vers la naissance des contrées énigmatiques au confluent des possibles dans l’intégrité d’une parole limpide ah mon âme dis-moi la libre chevauchée de nos enfances sauvages accrochées à la crinière du soleil dis-moi … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 4 commentaires

Fluidité

ailleurs le monde écrit son livre d’heures avec des images figées des fragments d’histoires et de poussière enchevêtrés aux miroirs de l’éphémère au-dessus des géographies temporelles nos âmes vont funambules avec la douce folie lucide de l’enfance avec la belle … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 5 commentaires

M’apaiser…

m’apaiser d’un matin où respire le ciel m’apaiser d’un pays où le temps nous oublie semer sur le chemin des merveilles fragiles et dans un rêve fou moissonner des soleils sur la peau du silence écrire que je t’aime © … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Rivages

dans les forêts bleues et marines où passe le fado d’un albatros ce voilier-cathédrale de nos songes mes paumes façonnent des rivages de poésie à même la courbe d’un matin sur l’horizon de ton épaule © Francine Hamelin (Le chemin … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 3 commentaires

Lien

je te dirai que la mer jamais ne se lasse du sable et que la terre jamais ne s’éloigne du ciel les grands oiseaux du rêve traversent les saisons jusqu’aux rives de nos yeux et tout ce qui nous lie … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Les steppes de la nuit

il y a dans le ciel des chevauchées d’étoiles et la lune alezane qui veille sur les enfances assoupies dans les bras mordorés du rêve il y a dans le vent le parfum des herbes hautes et leur ondulante musique … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 4 commentaires

Sillons

je te donne mes mains pétries comme argile par le temps sculptées par la pierre veinées comme le bois érodées aux labeurs de la matière tu sais si bien y lire aux sillons qui s’y creusent tous mes chemins secrets … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 5 commentaires

Julos Beaucarne avec Barbara d’alcantara – Donne-moi la main

De l’album Le chanteur du silence, sorti en 1980. Poésie de Gabrielle Mistral, musique de Julos Beaucarne. Merveille… Donne-moi la main et nous danserons Donne-moi la main et tu m’aimeras Et tu m’aimeras Nous serons ainsi qu’une seule fleur Ainsi … Lire la suite

Publié dans Musique, Poésie | 2 commentaires

Ce silence…

j’écoute ce silence qui nous lie comme le blé à la terre profonde comme la source première à l’éternel bleu de l’océan ce silence qui nous lie comme la main au geste comme le paysage au regard j’écoute ce silence … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 9 commentaires

L’âme en toute chose

me voici habillée de multiples saisons comme l’arbre où je pose mes mains sa peau et mon écorce son écorce et ma peau pour y écrire le partage et l’âme en toute chose me voici habitée d’un vaste paysage où … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Flamboiement

te dire l’automne qui s’attarde et flamboie illuminant la brume légère du matin te dire les bêtes discrètes qui passent à pas de velours au secret des sous-bois bientôt les arbres seront nus et il y aura des traces dans … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 2 commentaires

Coeur métronome

je lancerai dans les forêts secrètes de nos rêves le plus doux de mes chants de louve au rythme d’une lune rousse et de ton cœur métronome comme la terre qui bat profonde je poserai sur tes paumes la voix … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 8 commentaires

Le vent des îles – Avec la poésie et la voix de Barbara Auzou

Un immense merci, Barbara, pour ta merveilleuse poésie et la chaleur de ta belle voix de cailloux. À travers tes mots, j’entends chanter la pierre sous le vent qui la caresse et le vent qui fait voyager des rêves d’îles… … Lire la suite

Publié dans Poésie, Sculptures | 28 commentaires

Un grand silence bleu

adieu mots phrases pronoms pensées moi qui voulais les cuisiner avec un rêve salé de mer et quelques herbes forestières voilà que je me suis trompée au lieu des herbes j’ai ajouté – il faut croire que j’étais distraite – … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 6 commentaires

Libre

j’ai choisi mon appartenance ce pays de l’enfance têtue à trouver des lucioles à poser quelques oasis au désert des sabliers fous à semer des fleurs de cailloux ces hiéroglyphes de l’inattendu ces chants d’ambre et de turquoise j’ai choisi … Lire la suite

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 4 commentaires

Gilles Vigneault – On met beaucoup de temps

On met beaucoup de tempsOn fait beaucoup de pasOn dit beaucoup de motsOn fait beaucoup de choixPour revenir apprendreQu’on s’en allait chez soi Gilles Vigneault

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Burcu Sankur et Geoffrey Godet – Tant de forêts

Sur un poème de Jacques Prévert. Tant de forêts arrachées à la terre et massacrées achevées rotativées Tant de forêts sacrifiées pour la pâte à papier des milliards de journaux attirant annuellement l’attention des lecteurs sur les dangers du déboisement … Lire la suite

Publié dans Poésie, Un peu de tout | 2 commentaires

Âmes

nos âmes rêveuses de soleils dans la migration des saisons inattendues nos âmes imprégnées de l’odeur d’un paysage mouvant émouvant nos âmes ouvrières dans la ferveur des aubes à ouvrir le souffle premier de la terre nos âmes sont couleur … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 9 commentaires

Argile

de mes mains de mémoire j’ai pétri l’argile du rêve pour en tirer un langage franc comme le grain de la pierre comme le bois de l’arbre comme le sel de l’océan pour sculpter les oiseaux de tes yeux et … Lire la suite

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 4 commentaires

La belle éternité

c’est le premier matin du monde et j’accueille cet oiseau limpide surgi de l’horizon à profondeur de ciel et portant sur ses ailes les arcanes d’un soleil renouvelé c’est le premier matin du monde de mon silence le plus bleu … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 4 commentaires

Déesse

poésie ah poésie ma déesse terrienne ce soir les mots sont des chevaux sauvages sur les steppes du vent je les laisse courir dans la marée des herbes folles vers les sources où boire l’eau si douce du rêve qui … Lire la suite

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 8 commentaires

Jean-Pierre Jeunet et Romain Segaud – Deux escargots s’en vont

D’après « Chanson des escargots qui vont à l’enterrement » de jacques Prévert. Merveilleux ! À l’enterrement d’une feuille morte Deux escargots s’en vont Ils ont la coquille noire Du crêpe autour des cornes Ils s’en vont dans le soir … Lire la suite

Publié dans Poésie, Un peu de tout | 9 commentaires

Oiseau fou

je viens à ta rencontre au matin de nos âmes avec pour tout bagage mes chants fauves de louve et mes rêves d’oiseau tu sais   ceux que j’écris aux chemins de tes paumes et qui ne pèsent pas plus qu’un … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 3 commentaires

À la belle étoile

j’irai rêver à la belle étoile de tes yeux entre la lune rousse et la terre qui chante entre le ciel et l’eau entre la rivière et l’oiseau où l’enfance rieuse ouvre les portes de l’inattendu et les jardins secrets … Lire la suite

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 7 commentaires

Aube

enlacer l’horizon qui dessine des îles au sillage d’une aube où rêvent des couleurs m’arrêter au milieu d’une prairie très douce et contempler le vent qui caresse les herbes faire lever de terre des fleurs de sortilèges émues d’oiseaux fragiles … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 4 commentaires

Cosmogonie

garder vive la flamme libre et rebelle de l’enfance mauve donner un toit de ciel à cette maison sans murs où la terre nous rêve et tisse les fils invisibles d’une cosmogonie sylvestre tout ce qui en nous est lié … Lire la suite

Publié dans Cosmogonies, Poésie | 5 commentaires

Âme paysagère

nos cœurs ont l’âme paysagère d’un voyage au long cours la mer en son œuvre de sel toujours nous accorde un havre rivage d’une glèbe vive où nos mains sèment des sources la terre en son œuvre racinaire ouvre en … Lire la suite

Publié dans Le chemin profond, Poésie | 3 commentaires

Saisons

saisons fauves d’un ailleurs nécessaire paysage sans repères familiers si ce n’est la trille rousse d’un merle sur les dolmens de l’aurore saisons au long cours d’un horizon à la courbure bleue paysage semé de mots archipels à l’encre saline … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Contempler la mer – Avec la poésie et la voix de Barbara Auzou

Un immense merci, Barbara, pour ta magnifique poésie et pour ta chaleureuse voix de cailloux qui donnent merveilleusement vie à ma sculpture. La pierre contemple la mer avec les yeux de ta poésie et l’horizon en devient plus vaste encore. … Lire la suite

Publié dans Poésie, Sculptures | 24 commentaires