Archives de catégorie : Poésie

Anne Sylvestre – Écrire pour ne pas mourir

Elle vivra toujours dans nos coeurs…   Que je sois née d’hier ou d’avant le déluge,J’ai souvent l’impression de tout recommencer.Quand j’ai pris ma revanche ou bien trouvé refuge,Dans mes chansons, toujours, j’ai voulu exister. Que vous sachiez de moi … Lire la suite

Publié dans Musique, Poésie | 9 commentaires

Présence

la poésie mon âme la poésie ce champ magnifique où dansent les herbes folles et la clarté de l’enfance cette forêt rythmée de mille voix d’oiseaux-racines la poésie mon âme cette glèbe murmurante et l’océan du rêve celle qui naît … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 6 commentaires

L’espace et l’éternité

il y aura des musiques limpides il y aura l’espace et la sérénité et cette nuée d’étoiles guidant le chemin des êtres et des navires il y aura la mer profonde et comme brûlante de lumière bleue il y aura … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 2 commentaires

Quand le ciel même…

quand le ciel même s’incline pour accueillir l’oiseau quand la mer s’équinoxe de grands soleils liquides quand l’enfance renverse les murailles aveugles quand les heures s’arrêtent pour regarder le vent quand les arbres bleus chantent au rythme du silence quand … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Un bruissement d’ailes

il y aura une fête au bout de nos saisons comme un bruissement d’ailes dans le jour enluminé de vent il y aura un printemps vaste comme la terre il y aura un printemps dans l’infini des choses au songe … Lire la suite

Publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie | 5 commentaires

Ce silence

ce silence mon âme ce silence qui parle avec les voix multiples de la terre et de l’eau esprits d’arbres et musiques îliennes légendes de marées et mémoire des pierres ce silence mon âme ce silence où ta main chante … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Au hasard

il y a des matins où je ne sais que faire de ce monde qui n’est pas vraiment un pays alors j’écris mes mots à l’encre invisible sur les écorces douces des bouleaux de l’hiver ne les liront sans doute … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 5 commentaires

Nous sommes

nous sommes la matière et l’âme nous sommes cette appartenance terrienne de nos corps mystiques à la profonde réalité des paysages d’où surgissent les chants oniriques des oiseaux des pierres et de la poésie nous sommes les racines et l’envol … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 6 commentaires

Jardin hivernal

et si l’hiver était comme un grand jardin fou pour les plantes irisées de givre et de douceur grandissant vivement en se riant des jours dans l’aveugle croissance de leurs racines blanches plongeant jusqu’au silence d’origine lointaine dans l’élan de … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | 7 commentaires

Ce chant à nul autre pareil

toi qui as parcouru mes mains tous les chemins gravés à même mes paumes pas à pas vers maintenant mes doigts sculptés par les pierres ces caresses d’albâtre aux doux accents des îles et ancrée dans ma chair et encore … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 6 commentaires

Jardin

qui donc a ouvert les portes des musiques et semé d’étranges étoiles dans la solitude de l’enfance mauve laissant en son sillage des myriades de lumières l’amour est de ces jardins fous où les geais bleus et les mésanges lancent … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | 6 commentaires

Gilles Vigneault – La Manikoutai

Magnifique chanson, de 1967. Un classique… Ils ont dit que c’était une fille Moi, je dis que c’était la Manikoutai L’oeil en feuille et la dent de coquille Telle était la Manikoutai C’était plus haut que la plaine Il fallait … Lire la suite

Publié dans Musique, Poésie | 2 commentaires

Voilures

du matin qui se lève a surgi un oiseau laissant comme un sillage de fragrance marineparfum salin des îles guetteuses d’horizonsrêve de vents et de voiluresdans la grande respiration d’un pays sans bout du monde et je te dirai ces … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 5 commentaires

Quand les chevaux de l’aube…

quand les chevaux de l’aube descendent des collines entraînant avec eux des reflets d’orient lorsque les paysages sont traversés d’oiseaux dont les chansons résonnent en ruisseaux fulgurants quand des voiliers éclos comme des fleurs solaires jaillissent du silence en échos … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | 4 commentaires

Fenêtres

prendre refuge parfois contre vents et marées et contre les ombres du monde dans ton visage aimé que le soleil d’aurore touche doucement de profil m’émerveiller encore d’un oiseau qui passe dans l’espace de ton regard tes yeux comme fenêtres … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 6 commentaires

Songe

assise au bord des saisons changeantes je rêve les yeux ouverts le regard libre et sans entrave je rêve et ne suis que le vent ce souffle que nul n’interroge car nul n’a vu le vent qui transporte les voix … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | 3 commentaires

Véronique Pestel – Pré en bulle

J’adore son écriture, sa voix, sa musique. Spectacle enregistré en public en avril 2005.  Elle a eu cette étrange idée, Elle devait avoir deux ans, Qu’avec une plume et du papier On est vivant Sa famille la laissa faire Sans … Lire la suite

Publié dans Musique, Poésie | Laisser un commentaire

Chloé Sainte-Marie – Je t’écris pour te dire que je t’aime

Sur un magnifique texte du grand poète Gaston Miron, musique de Gilles Bélanger. De l’album Je pleure tu pleures, sorti en 2008. Je t’écris pour te dire que je t’aime que mon cœur qui voyage tous les jours — le … Lire la suite

Publié dans Musique, Poésie | 2 commentaires

Berceuse

c’est une nuit d’hiver à bercer les enfances-lucioles dans la chaleur douce du rêve à leur murmurer des légendes d’arbres la mémoire des rochers moussus et une musique ailée pour oublier le frisson blanc à bercer de ma voix de … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 4 commentaires

Métamorphose

et si l’oiseau demeure tout au coeur de la rose c’est que dans le soleil s’épanouit un jardin et que l’eau s’éternise dans le cours de son rêve le temps s’arrête ici où nous venons renaître à l’envers des raisons … Lire la suite

Publié dans Filigranes, Poésie | 5 commentaires

Douce déraison

j’ai beau savoir mon éphémérité j’ai l’enfance chevillée au cœur et m’émerveille encore de trésors minuscules un diadème de rosée sur une fleur sauvage un petit caillou rond au bord d’une rivière et sur l’herbe oubliée par un oiseau une … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 7 commentaires

Apprentissage

je cueille comme un fruit d’or le jour qui se lève je pars avec le rire du vent j’habite la cathédrale-terre je connais la joie de l’arbre et le poids paisible de chaque branche nouvelle je trace les sillons d’un … Lire la suite

Publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie | 7 commentaires

Chant

aux abords de la nuit dans la fluidité du chemin vivant aux sources bleues du rêve j’entends monter en moi comme un chant voyageur ma poésie nomade entre des continents mes ailes d’albatros aux vents océaniques j’entends monter en moi … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 5 commentaires

Aurore

l’ombre s’évapore que les aigles de l’aurore me conduisent vers toi mon pays éternel le jour bascule aux sabliers brisés le sable ne coule plus la plage ne se défait plus l’océan n’a plus de naufrages © Francine Hamelin (Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | 2 commentaires

Le rêve tangible

j’abandonne à l’écheveau des horloges les fils d’un temps qui s’effiloche dans le labyrinthe inextricable du vide et cette chancelante réalité qui s’aveugle de miroirs pathétiques je choisis les chants de la terre et l’arbre bleu des saisons lumineuses l’âme … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Les roses

j’abolis les distances avec des oiseaux fous souviens-toi souviens-toi des premières neiges sur le jardin tout se taisait peu à peu et je croyais en mourir parfois au creux du temps -était-de de feu ou de silence- en étrange contrée … Lire la suite

Publié dans Et toutes mes enfances renaîtront..., Poésie | 8 commentaires

Fleuve

que le fleuve de tes bras m’emporte vers la naissance des contrées énigmatiques au confluent des possibles dans l’intégrité d’une parole limpide ah mon âme dis-moi la libre chevauchée de nos enfances sauvages accrochées à la crinière du soleil dis-moi … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Orpailleur

le matin recueille les premiers ors du soleil sur la cime des arbres je vais bientôt entendre le rire des mésanges petites joies ailées sur le chemin de mon cœur orpailleur en quête de fragiles magies jour inconnu que je … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 3 commentaires

M’apaiser…

m’apaiser d’un matin où respire le ciel m’apaiser d’un pays où le temps nous oublie semer sur le chemin des merveilles fragiles et dans un rêve fou moissonner des soleils sur la peau du silence écrire que je t’aime © … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Libres chemins

je pourchasse le rêve abyssal des êtres au visage nu et le temps me dépouille des gestes inutiles je sème le nom des merveilles fragiles aux angles silencieux d’une rose des vents je touche la patiente ferveur des arbres et … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 2 commentaires

Tout murmure

j’ai vu le soleil levant déposer son miel givré sur les montagnes de novembre les arbres en dormance sont retournés à leurs racines et même nues leurs branches accueillent des oiseaux des rires de mésanges et des éclats de ciel … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 4 commentaires

Automnes

à vous savoir si près si calmes si tranquilles à toute parole ainsi qu’à toute solitude je sens les jours qui se musiquent comme un nuage entre les doigts d’une caresse qui s’incante à vous savoir plus doux encore que … Lire la suite

Publié dans Les heures de sable, Poésie | 2 commentaires

Matin nu

j’ouvrirai la porte d’un matin nu j’en franchirai le seuil comme on agrandit l’horizon j’irai jusqu’à la rivière qui ira bien jusqu’à la mer là-bas la mer et dans mon âme sa voix si proche la mer à me faire … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 4 commentaires

L’adieu

ah que le jour soit si bleu que j’en doive fermer les yeux comme en ces grands étés silencieux qui brûlaient à mon front que vienne l’évasion sauvage qui me fera voyager entre les heures et les saisons mais sans … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | 2 commentaires

Chanson simple

sur les rives d’une mer intérieure j’ai vu des levers de rêve qui s’habillent d’oiseaux doux ils ont laissé sur les sables bleus de mes paupières des mots-étincelles des mots-réverbères pour t’écrire la beauté terrienne du pays oh mon âme … Lire la suite

Publié dans Poésie, Saisons murmurantes | 2 commentaires

Ici

née ici née de la Terre née de ma mère dans la matière venue de quelque part ou bien de nulle part dans la poussière des galaxies dans la mémoire des rêves ici où donc est-ce ici au carrefour de … Lire la suite

Publié dans Poésie, Terre | 2 commentaires

Fragile éternité

dans les forêts de l’enfance il y a des sentiers qui mènent au bleu des ailes voyageuses et à l’eau vive du silence où naissent les chants de la pierre et les pays de poésie dans les forêts de l’enfance … Lire la suite

Publié dans Poésie, Transpercer le ciel | 2 commentaires

Comme un désir d’été…

comme si toute chose devenait éternelle un enfant de feuillage apprivoise le vent et les rivières et tend ses longues mains vers l’or vivant du soleil comme floraison sauvage des arcs-en-ciel s’enroulent à sa voix dans l’incantation des marées d’aurore … Lire la suite

Publié dans Et toutes mes enfances renaîtront..., Poésie | 4 commentaires

…et l’hiver…

…et l’hiver qui pose ses premières balises de gel sur le paysage… l’hiver arrivera quoi que j’en pense ou dise je ne prétends ici qu’à la douce chaleur de ce lieu où le cœur s’agrandit à la mesure de nos … Lire la suite

Publié dans Poésie, Transpercer le ciel | 2 commentaires

Fin de journée

s’étonner de la lumière d’une fin de journée sur les branches nues d’un érable comme si s’attardait dans la couleur de l’instant la mémoire fantasmagorique d’un automne disparu tantôt viendra la lenteur des nuits d’hiver et dans la complicité de … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 2 commentaires