Archives de catégorie : Poésie

Albâtre

(Parce que, malgré les années qui passent, la sculpture me manque encore…)   je pose mes mains sur la pierre gardienne des rêves les siens et les miens et ceux de la Terre et du temps une étincelle d’éternité pour … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

La paix de ce jardin

Ce poème a été mis en musique et chanté par Karen Young sur l’album «La couleur du vent».   donne-moi la paix de ce jardin et la calme tendresse des fleurs de soleil et le frémissement des herbes donne-moi le … Lire la suite

Publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie | Laisser un commentaire

Au détour

je chemine en ce monde vers le plus grand silence qui m’attend quelque part au détour d’une saison ce temps pentu que je gravis à force de rêves ma terre poétique où je reposerai mes mots quand le fleuve du … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Accomplir la magie (reprise)

  je veux te dire encore une saison profonde et ce temps de haut vent et tous les cerfs-volants la montagne fidèle et le rosier sauvage l’oiseau inattendu et l’arbre qui grandit je veux te dire soleil et clarté et … Lire la suite

Publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie | 5 commentaires

Ébène

je veille dans l’ébène de la nuit comme à la fenêtre d’un improbable ailleurs d’un impossible ici entre les espaces du rêve et les rouages du temps l’enfance errante en moi cherche le chemin éternellement changeant vers un horizon jamais … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Un arbre dans l’été

  et dans ses mille bras tendus vers l’infini un arbre que l’on dit mort abrite des ailes frémissantes soyeuses musiques d’oiseaux comme une sève d’or dans l’embrasement de l’été temps fuyant temps éternel   © Francine Hamelin (tiré de … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | Laisser un commentaire

Plus loin que le temps (reprise)

  j’avance sur l’espace fou du cœur dans le mouvement baroque des saisons d’émail et de cuivre il est un lieu de lumière et de feu antérieur à l’enfantement des fontaines multiples je suis le chant du silence en fusion … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | Laisser un commentaire

Grand large

s’élance l’oiseau du regard vers le grand large du ciel où la nuit s’immisce lentement en semant des balises d’étoiles au plus lointain de l’espace et du rêve là où nul ne pourra déposer de dérisoires drapeaux le rêve n’appartenant … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Orpailleur

le matin recueille les premiers ors du soleil sur la cime des arbres je vais bientôt entendre le rire des mésanges petites joies ailées sur le chemin de mon cœur orpailleur en quête de fragiles magies jour inconnu que je … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Poussière

poussière traversant l’espace du vent poussière dans le temps qui rêve le temps qui nous rêve poussière de vie en vie de mort en mort poussière les ombres des disparus tout ce qui a été et tout ce qui n’est … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 2 commentaires

Les routes inattendues (reprise)

  dans la douceur des univers intacts je traverse une autre rivière où l’enfance joue en très grande paix ah je chanterai plus loin que nos pathétiques folies et je serai debout et libre dans le parfum des aubes ruisselantes … Lire la suite

Publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie | 2 commentaires

Joyeusement

passagère parfois involontaire d’un siècle à la dérive témoin de la Terre et du rêve d’îles en îles mon corps comme les arbres trouve toujours des racines mais mon âme n’a jamais su jeter l’ancre elle veut pouvoir vagabonder sur … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Au bord du sommeil

mes mots ce soir se font silence pour saluer la nuit qui vient je lui prêterai allégeance au moins jusqu’au petit matin   © Francine Hamelin (tiré de Chants d’un siècle passager)

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Refuge

je m’efface doucement du paysage où s’agitent les ombres étranges des existences chronométrées dans une course vers l’inutile cette nuit encore j’irai me réfugier dans la respiration de la Terre et j’avancerai à son rythme vers un silence qui m’emportera … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 4 commentaires

Nomade

  j’aimerais que ce jour déroule son voyage dans un rêve nomade et puisque nul ne peut dans l’infini du temps revenir sur ses pas j’irais vers l’horizon des vents vers l’inconnu des sables et le chant d’une oasis oubliée … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Les yeux des nuits (reprise)

  les yeux des nuits se sont fermés portes closes aux cris de la ville sommeil des rêves ensevelis aux plages sombres de l’absence épaves incrustées de sel qu’emportent les flots du silence   © Francine Hamelin  (tiré de L’argile … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | Laisser un commentaire

Fin de journée

s’étonner de la lumière d’une fin de journée sur les branches nues d’un érable comme si s’attardait dans la couleur de l’instant la mémoire fantasmagorique d’un automne disparu tantôt viendra la lenteur des nuits d’hiver et dans la complicité de … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Sans balises

passent ces nuits en chevelures de nuages et d’étoiles et de neiges éparses la Terre berce de son chant le sommeil des enfants et le rêve des âmes nomades passent ces nuits à l’envers du temps dans un voyage sans … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Pas à pas

le pays que j’habite n’a pas de nom pas de drapeau il est appartenance à la Terre du rêve parmi les esprits qui relient toute chose j’y suis partout chez moi il est partout en moi le pays que j’habite … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Terre (reprise)

dans la nuit embrasée d’une ville-chimère j’ai écouté les vents qui soufflaient en mes veines mosaïque d’étoiles au secret de mon sang ô Terre ma mémoire d’infinies floraisons hiéroglyphes du temps ciselés à mes paumes j’ai tendu mes mains dans … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | Laisser un commentaire

Au hasard

il y a des matins où je ne sais que faire de ce monde qui n’est pas vraiment un pays alors j’écris mes mots à l’encre invisible sur les écorces douces des bouleaux de l’hiver ne les liront sans doute … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 2 commentaires

Arbres

hors des mécanismes anodins d’un pays de passage mes mains dénouent les fragiles attaches des mots dans les lueurs mouvantes du soir dans le tressaillement des choses du silence dans la mélancolie argentée du givre aux arbres dénudés dans leur … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Carrefour

un horizon m’attend comme un soleil pensif au carrefour des vies et des fleuves du temps à l’envers des miroirs et des mots consumés dans la danse de braise des oiseaux insensés et je tiens tout au creux de mes … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Marée

il y a dans la nuit noire cette marée qui se glisse dans mes veines et m’apporte les chants des racines du monde et le sillage des voiliers au bout de la mémoire du sel entre l’abîme et l’abysse il … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Libres chemins

je pourchasse le rêve abyssal des êtres au visage nu et le temps me dépouille des gestes inutiles je sème le nom des merveilles fragiles aux angles silencieux d’une rose des vents je touche la patiente ferveur des arbres et … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | Laisser un commentaire

Trop tôt, trop tard

Un texte que j’ai écrit il y a un bon bout de temps, en mémoire d’une amie qui m’avait raconté un peu de son enfance et qui s’est suicidée, trop tôt, trop jeune.     La femme tourne sur elle-même, … Lire la suite

Publié dans Poésie, Regards | 4 commentaires

Temps étranges

ces temps sont étranges où nous passons avec fracas entre la naissance et la mort en arpentant à grands pas les avenues de l’absence et l’illusion d’une existence déracinée qui vagabonde entre reflets et fantômes ces temps sont étranges où … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 2 commentaires

Tristesse d’eau

  ce soleil comme un cri muet au long des îles du silence âmes de vagues et algues d’or luisance d’océan aux astres fous gueule d’azur et de fluide métal tristesse bleue espérant une rive entremêlée aux doigts du ciel … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | Laisser un commentaire

Passé minuit

j’entends les pierres vivantes et les racines du pays d’enfance temps de jade et d’opale saisons d’argile ou de braise au seuil du poème le rêve entre mes doigts ruisselle comme une eau comme l’océan dans son œuvre de sel … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 2 commentaires

Fulgurance

  que vienne une parole immense qui transformerait notre histoire en un vaste éclat radiant au fond de nos yeux entrouverts pour enfanter en toute joie un pays au souffle du coeur telle une nova fabuleuse porteuse d’énigmes et de … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | 2 commentaires

Au-delà des étoiles

  je chanterai pour les enfants qui jouent au creux des vents pour les enfants qui ont le coeur à marée haute pour les soleils du bout des nuits je chanterai pour ceux qui ne chantent plus pour ceux qui … Lire la suite

Publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie | Laisser un commentaire

Ailleurs?

  y a-t-il un ailleurs un pays de silence y a-t-il une route pour traverser l’abîme et changer cette histoire où se meurt l’océan où des oiseaux plastiques sur une mer d’huile font lentement naufrage dans l’amnésie des temps y … Lire la suite

Publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie | 10 commentaires

Feu blanc

j’ai marché sur des étincelles de givre un grand feu blanc brûlait l’hiver j’ai marché en compagnie des chevaux de frimas et de cristal radiant le pays grandissait à chaque pas je n’avais pas froid j’ai marché immensément au-delà des … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | Laisser un commentaire

Traces

les traces que je laisse sont des pas dans le sable quelques petits cailloux sur la route du vent sont quelques mots écrits sur le blanc des nuages sur les vagues du temps qui n’est jamais acquis j’interroge la nuit … Lire la suite

Publié dans Poésie, Terre | 6 commentaires

L’enfant à la fenêtre de l’hiver (reprise)

Dans le silence nocturne, la neige est douce qui tombe en flocons lourds dont la lente chute n’est troublée par nul souffle de vent. Une enfant fascinée surveille la nuit blanche et bleutée à travers les arabesques givrées, plumes, algues … Lire la suite

Publié dans L'argile et la flamme, Poésie | Laisser un commentaire

À regarder par la fenêtre… (reprise)

à regarder par la fenêtre le jour qui vient à pas de soie on entend des voix dans la rue un enfant qui parle de rêve ce soir il neigera peut-être le piano est silencieux une autre musique renaît comme … Lire la suite

Publié dans Poésie, Pour dire mon pays et ceux qui l'habitent | Laisser un commentaire

Vent nocturne

l’océan de la nuit comme vague affamée pose sur les arbres ses mains en frissons de givre le vent mélancolique abolit les rivages du visible et les reflets fantomatiques des jardins silencieux les morts et les vivants ressemblent à l’oubli … Lire la suite

Publié dans Poésie, Terre | 2 commentaires

Le passant

au coeur des jours puits d’ombres et de lumières j’avais ouvert mes mains étaient venus s’y poser le vent et la question du silence ce matin-là il avait neigé et je n’attendais pas je n’attendais rien ce matin-là un oiseau … Lire la suite

Publié dans Comme aux jours de lumière, Poésie | Laisser un commentaire

Gris

temps de grisaille où je fais mon deuil des doux jours de lumière et les forêts dénudées sous le fouet de la pluie révèlent les rochers en dormance et la noire mélopée des épinettes la froidure déjà a repris son … Lire la suite

Publié dans Poésie, Terre | Laisser un commentaire

Redevenir oiseau (reprise)

  changer d’adresse partir sans se retourner s’en aller sans laisser de traces à l’autre bout de la journée repeindre le jour aux couleurs du vent redevenir oiseau et prendre ses ailes à son cou   © Francine Hamelin (tiré … Lire la suite

Publié dans Filigranes, Poésie | 2 commentaires