Archives de catégorie : Filigranes

Au fond du jour

  comme si un enfant chantait au fond du jour et comme si la mort n’était qu’un mot d’amour je cherche une très vaste et très dense musique qui contiendrait toutes les pluies d’étoiles et les chemins de l’univers oh … Lire la suite

Publié dans Filigranes, Poésie | Laisser un commentaire

Rêve

j’ai vu nos visages touchés par le vent au profil du contre-jour à même le sommeil secret des vignobles et nos noms devenaient de sereines cantates sur quelque incommensurable équateur   © Francine Hamelin (tiré de Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | Laisser un commentaire

Naissance

la mort est morte au creux des mains du soleil jour et nuit ont trépassé tout est lumière le temps est attentif comme un oiseau suspendu à la sève des cèdres   © Francine Hamelin  (tiré de Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | Laisser un commentaire

Échos

l’écho d’un météore s’éteint dans les orangeraies toute rencontre est d’avance reconnue aux carrefours de juillet nos mains sont d’impalpables oriflammes dans la mystérieuse fête des étés clandestins   © Francine Hamelin  (tiré de Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | Laisser un commentaire

Floraison

et le temps passe avec la tranquillité des dernières neiges les rires se tressent entre heures et siècles le jour se lève sur les montagnes orientales falaises de granit où viennent se briser l’océan du vent et la marée des … Lire la suite

Publié dans Filigranes, Poésie | Laisser un commentaire

Alchimies

nous plierons un peu le cou pour déchiffrer la ciselure des lichens et écrire encore une fois les fragiles alchimies de nos têtes penchées   © Francine Hamelin (tiré de Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | 2 commentaires

L’arbre

un arbre s’élance dans le soleil un grand arbre de feu aux racines profondes tête verte mille fleurs mille oiseaux de grands bras dépliés pour enlacer l’enfance   © Francine Hamelin (tiré de Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | 2 commentaires