Archives de catégorie : Filigranes

Tant d’enfances…

tant d’enfances demeureront secrètes que seuls en auront vent les chemins de pierre – et peut-être un monde à peine enfoui sous la paupière des ancolies – © Francine Hamelin (Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | 6 commentaires

Métamorphose

et si l’oiseau demeure tout au coeur de la rose c’est que dans le soleil s’épanouit un jardin et que l’eau s’éternise dans le cours de son rêve le temps s’arrête ici où nous venons renaître à l’envers des raisons … Lire la suite

Publié dans Filigranes, Poésie | 2 commentaires

Au-delà de l’hiver

tout au fond des yeux du silence le secret du monde est enfoui je sais qu’au-delà de l’hiver les enfants le déterreront © Francine Hamelin  (Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | 2 commentaires

Infini

au bout de l’espace un grand silence chante tout est contenu dans un grain de blé © Francine Hamelin (Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | 2 commentaires

Les cathédrales englouties

le jour est venu jusqu’ici avec ses grands silences d’or le long soleil des anémones brûle dans les cathédrales englouties parmi les splendeurs sous-marines des vitraux et des pierres vertes un arbre d’eau et de lumière a poussé comme une … Lire la suite

Publié dans Filigranes, Poésie | 7 commentaires

Aurore

l’ombre s’évapore que les aigles de l’aurore me conduisent vers toi mon pays éternel le jour bascule aux sabliers brisés le sable ne coule plus la plage ne se défait plus l’océan n’a plus de naufrages © Francine Hamelin (Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | 5 commentaires

Échos

l’écho d’un météore s’éteint dans les orangeraies toute rencontre est d’avance reconnue aux carrefours de juillet nos mains sont d’impalpables oriflammes dans la mystérieuse fête des étés clandestins © Francine Hamelin  (Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | 7 commentaires

Floraison

et le temps passe avec la tranquillité des dernières neiges les rires se tressent entre heures et siècles le jour se lève sur les montagnes orientales falaises de granit où viennent se briser l’océan du vent et la marée des … Lire la suite

Publié dans Filigranes, Poésie | 5 commentaires

Dans une cathédrale perdue

un enfant marche dans le soleil un enfant de brume verte qui va au bout de l’arbre au bout du vent et des routes pour chercher peut-être une étoile de feu au fond de l’eau et nous le verrons passer … Lire la suite

Publié dans Filigranes, Poésie | 2 commentaires

Tant d’enfances…

tant d’enfances demeureront secrètes que seuls en auront vent les chemins de pierre – et peut-être un monde à peine enfoui sous la paupière des ancolies – © Francine Hamelin (Filigranes)

Publié dans Filigranes, Poésie | 2 commentaires