Dialogue avec Galadriel

Texte mis en musique par Richard Séguin et chanté par Les Séguin sur l’album Festin d’amour.

 

 

où t’en vas-tu
enfant des nuits sans feu et sans étoiles
pour te guider sur les chemins
où peux-tu regarder

où vas-tu ainsi
quand tout est si noir autour de toi
où vas-tu ainsi
quand tout se confond autour de toi
où vas-tu ainsi

dans mes yeux
j’ai le reflet des aurores bleues
le vitrail des matins pour rêver
et le silence immense pour chanter
et les rires du vent pour danser
sous les astres d’or
tout en haut des collines rondes
où les arbres ont tendu leurs mains
aux enfants des forêts profondes

où t’en vas-tu
enfant des nuits sans feu et sans rivage
pour te guider sur l’océan
où peux-tu regarder
où vas-tu ainsi

où vas-tu ainsi
quand les eaux noires se ferment sur toi
où vas-tu ainsi
quand tout se confond autour de toi

dans mes yeux
j’ai les secrets mordorés du feu
les chevaux d’écume pour me porter
les soleils de sel pour m’éclairer
et les rires de l’eau pour danser
sur les vagues d’or
tout autour des îles sans nom
où les arbres ont tendu leurs mains
aux enfants des marées profondes

 

© Paroles: Francine Hamelin, musique: Richard Séguin (SOCAN)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Musique, Textes de chansons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.