Au bout du temps

de tes rêves à mes yeux
mon âme
il n’y a que l’espace d’une perle d’eau
accrochée à la fenêtre de l’espace
rien qu’un peu du reflet des pierres
et les mots prononcés jusqu’au silence extrême

qui viendra au bout du temps
que nous ont imparti les horloges humaines
qui viendra lorsque nous éclaterons
comme une étoile perdue
entre les soleils vermeils
de notre sang brûlé
au milieu de son cours

j’appellerai le jour
la lumière de l’eau
le jardin épanoui d’un été magnifique
pour que l’arbre rêve jusqu’au bout de nos vies

un peu d’éternité
mon âme
rien qu’un peu d’éternité

© Francine Hamelin  (Et toutes mes enfances renaîtront…)

Publicité

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Et toutes mes enfances renaîtront..., Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Au bout du temps

  1. barbarasoleil dit :

    un peu de cette éternité là oui comme des arbres noués…
    magnifique
    Je t’embrasse très très fort

    Aimé par 1 personne

  2. muguetdemai dit :

    Très beau… encore…
    Que l’arbre rêve jusqu’au bout…
    Merci Francine!
    Bises

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.