Envoûtement

enfant de mes îles-cathédrales
j’ai envoûté pour toi la mélopée du vent
et la mer limpide du songe
pour que sur les buttes rondes
couvertes de fleurs fantasques
tu sentes le souffle d’une saison
de salines fulgurances

enfant de mes îles-voiliers
j’ai envoûté pour toi les marées et les flots
et le chant des sirènes endormies
pour que sur tes lèvres se dépose
le goût de l’horizon sans fin
et des routes indociles
et des voyages au plus profond de l’âme

pour que ce jour soit beau
comme un geste d’amour

© Francine Hamelin (Transpercer le ciel)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Transpercer le ciel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Envoûtement

  1. barbarasoleil dit :

    Absolument magnifique….
    Merci Francine
    Je t’embrasse très très fort

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.