Tiens ma main

tiens ma main au pied de l’arbre ami
je sais qu’ici n’entreront pas les ombres
il faut tout cet amour
où rien n’est dérisoire
en ce pays de l’âme

il faut la poésie
avec ses mots d’humus et de tournesols
avec sa voix de pierres
avec son ciel rempli d’oiseaux
et ses rivières douces

il faut le rêve encore et la forêt profonde
et tout ce qui palpite comme flamme
dans le corps de la terre
dans les yeux de l’enfance
dans les racines du vivant

tiens ma main au pied de l’arbre ami
je sais qu’ici n’entreront pas les ombres

malgré le temps des fous
malgré les fins de monde
il faut la poésie
il faut le rêve aussi
il faut tout cet amour

© Francine Hamelin (Transpercer le ciel)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Transpercer le ciel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Tiens ma main

  1. barbarasoleil dit :

    Non pas une seule ombre dans cette douceur,,,
    Magnifique,,,
    Merci Francine
    Je t’embrasse très fort

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.