Une vague

une vague un instant se fige
pour regarder passer un long vol d’albatros
puis revient caresser le sable
et les traces de pas d’une enfance
qui passe en semant des oiseaux
qui à leur tour prendront le large
valse de l’air   ronde de l’eau
poésie d’ailes sur les flots
l’éternité respire
l’enfance danse
en défiant les sables mouvants des heures

le temps s’efface
l’enfance danse avec l’amour
la poésie est un oiseau infini
qui revient toucher terre
en chantant

© Francine Hamelin (Traversée boréale)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Traversée boréale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Une vague

  1. barbarasoleil dit :

    Ce poème m’émeut profondément..
    Magnifique….
    je t’embrasse très fort Francine

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.