Carnet de bord

j’ai beau avoir marché les chemins de mon âge
traversé tant de lieux dont j’ai perdu le compte
je ne sais pourtant que les géographies du cœur
celles que l’on dessine à même le voyage

carnet de bord léger comme un souffle d’oiseau
la joie ronde des roses encrée dans les mots
et l’âme qui ne pèse que son poids de lumière

mes mains dans le matin regardent ton visage
j’en trace la cartographie à même ma mémoire
comme un paysage d’éternité terrienne

intacte dans mon sang coule la poésie

© Francine Hamelin (Le chemin profond)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Le chemin profond, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Carnet de bord

  1. barbarasoleil dit :

    Une beauté pareille se passe de sextant….
    merci Francine
    je t’embrasse fort

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.