Rêve turquoise

passé le seuil où vient le rêve
dans les grands draps bleus de la nuit
emmène-moi jusqu’à la mer
dis-moi le grand tango de l’eau
le songe dansant d’un bateau
pose un goût de sel sur mes lèvres
dans les embruns de ce sommeil
la douceur du lait de coco
d’une île aux plages magnétiques
dis-moi turquoise la musique
de la vague sur le rivage
de nos âmes toujours terriennes
dis-moi le havre de ton cœur

passé le seuil où vient le rêve
emmène-moi jusqu’à la mer
dans les grands draps bleus de la nuit

© Francine Hamelin (Le chemin profond)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Le chemin profond, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Rêve turquoise

  1. barbarasoleil dit :

    Ce poème est magnifique de rythmes colorés, de danses vitales…
    Merci Francine
    je t’embrasse

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.