Entre la terre et le ciel

m’étendre sur la terre douce
dans ses bras de racines
de fougères et de mousses
et de pierres respirantes
écouter sourdre les eaux limpides
et ce cœur qui bat profond
contrebasse fidèle du sang et des sèves

ouvrir le ciel
comme on ouvre un grand livre de nuages
et de toutes les nuances de bleu
y lire le temps qu’il fait et celui qu’il fera
y voir des animaux sauvages
des dragons  des oiseaux de feu
des moutons gris comme la pluie
et sur les prairies ondulantes du couchant
des chevaux fougueux
à la crinière de soleil roux

entre la terre et le ciel
écrire un jardin pour la suite du rêve
pour nos enfances rebelles et joyeuses
pour les sources inaltérables
et pour la beauté patiente des arbres

© Francine Hamelin (Saisons murmurantes)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Saisons murmurantes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Entre la terre et le ciel

  1. barbarasoleil dit :

    Un livre que l’on caresse de l’âme…
    Très beau…
    je t’embrasse Francine

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.