Pourpre et indigo

déjà la nuit s’allonge
entre les bras de nos rêves
et j’écoute la vie qui respire
entre les flancs du silence
et la terre qui rythme
la sève dans nos veines
le sang dans nos racines
le chant dans le poème
nuit pourpre et indigo
qui berce notre enfance

© Francine Hamelin (Le chemin profond)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Le chemin profond, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Pourpre et indigo

  1. barbarasoleil dit :

    Poser la tête sur l’oreiller
    et se sentir profondément reliée à la vie
    au feu, à l’eau, à l’air. à la terre
    oui, ce bonheur là que ce très beau poème…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.