L’évidence des roses

dans les sillons de ta main
j’ai déposé
quelques voyages
et des chansons venues d’ailleurs
comme un air de fado qui aurait traversé le ciel

dans les sillons de ta main
j’ai déposé
des rires d’arbres et d’enfance
un peu de l’onde douce des fontaines
au creux des jardins cuivrés du matin

dans les sillons de ta main
j’ai déposé
quelques atomes d’éternité
ce temps du rêve qui nous lie
à la belle évidence des roses

© Francine Hamelin (Transpercer le ciel)

Publicité

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Transpercer le ciel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour L’évidence des roses

  1. Laurent Pasquelin dit :

    Le rêve du matin est en évidence.

    Aimé par 1 personne

  2. barbarasoleil dit :

    Une belle terre arable…
    Une belle journée Francine
    Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.