Été fantasque

le jour a posé sur nos épaules
un grand châle de ciels bleus
un doux souffle d’été fantasque
et nos enfances y trouvent
la beauté nécessaire
au cœur d’un grain de sable
au creux d’un champ de blé
ce qu’il faut de silence
pour pouvoir écouter
la voix des fleurs solaires
le vol de l’épervier
le rêve de l’arbre ailé
et tout ce qui chante
dans la terre sacrée
la poussière d’étoiles
de nos vies
nos âmes
loin du temps fantasque

© Francine Hamelin (La maison des oiseaux)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans La maison des oiseaux, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Été fantasque

  1. barbarasoleil dit :

    Il y a toute la magie de l’enfance sous ce châle…
    Ah que c’est beau
    je t’embrasse Francine
    Merci

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.