Fleurs sauvages

dans mon envers du monde
toi tu viens doucement
avec tes mains de sources
semer des fleurs sauvages
au dos de mes cahiers
il pousse chaque jour
des jardins habitables
des sentiers d’épervières
de violettes et de mousses
sur les pages où j’écris
un silence tout bleu
et traversé d’oiseaux

je ne saurais jamais
vivre sans déraison

© Francine Hamelin (La maison des oiseaux)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans La maison des oiseaux, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Fleurs sauvages

  1. barbarasoleil dit :

    Et qu’elle est belle cette essentielle déraison…
    Merci Francine
    Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.