J’habite…

j’habite l’autre côté du paysage
où les alouettes s’échappent
des miroirs effrités
où les enfants s’évadent
du monde des grands

j’habite plus loin que tous les horizons
où le rêve toujours
résiste à l’illusion
où la poésie est mon respir *
et danse au rythme de mes veines
mon appartenance à l’âme toute entière
dans la terre de mon corps
dans la mémoire de mes mains

si je sème des mots-lucioles
elle me donne mille soleils

j’habite à l’envers des raisons

© Francine Hamelin (La maison des oiseaux)

 

* Respir
Usage normand importé en Nouvelle-France et encore courant au Québec.
N.m.: signifie inspiration
(prends ton respir, prendre un grand respir)
Je l’utilise ici autant dans le sens de la respiration que de l’inspiration… poétique…

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans La maison des oiseaux, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour J’habite…

  1. barbarasoleil dit :

    Et que le ciel est bleu à l’envers des raisons…
    Très très beau..
    je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.