M’émouvoir

m’émouvoir d’un silence où tout chante
où le cœur écoute l’indicible
où l’immensité danse dans nos veines
où l’éternité effleure la terre de nos corps

m’émouvoir d’un instant
où rien d’autre n’existe
que l’absence de temps
où un arbre nous rêve
et l’espace pacifié
dans l’alliance des âmes

et dans le bleu le plus profond du jour
m’émouvoir d’un oiseau
infini et fragile

m’émouvoir d’un visage
que mes mains redécouvrent
au rythme du silence

© Francine Hamelin (La maison des oiseaux)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans La maison des oiseaux, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour M’émouvoir

  1. barbarasoleil dit :

    Magnifique et tendre…
    Merci Francine

    Aimé par 1 personne

  2. Anna G dit :

    De l’autre, dans l’amour, ne devient-il pas la terre natale ?

    Aimé par 1 personne

  3. jamadrou dit :

    Francine , s’émouvoir serait-ce
    se mouvoir dans le silence de l’âme
    se mouvoir dans l’instant fugace rêvé
    se mouvoir avec ses mains de sculpteur sur le visage de l’aimant
    se mouvoir en tournant simplement et lentement les pages de sa vie?

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Cercle d’influence – Sur le fil, à la lisière du rêve et de la réalité, j’avance et je partage ici mes créations et mes surprises du jour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.