Gilles Servat – Cheval aux yeux de prune

De l’album À cordes déployées. Paroles de Gilles Servat, musique de Mathilde Chevrel. 

Cheval gracieux
Cheval aux yeux de prune
Beau combattant d’amour furieux
Soleil sur ta jument de lune
Merci, merci, cheval épais
Par ton labour la terre ouverte
Blé, orge, avoine sous ton harnais
Ta force en nourriture offerte
Cheval attelé pour la paix

Cheval battu
Cheval soumis aux rênes
Cheval d’armure revêtu
Ventre répandu aux arènes

Cheval brillant
Cheval au cou de cygne
Jour point dans les rayons flottants
Que ta courbe crinière aligne

Tout seul avec sa vanité
L’homm’ descendu de ton échine
L’homme enchimié qui t’a quitté
L’homm’ n’a-t-il pas sur ses machines
Perdu un peu d’humanité ?

Gilles Servat

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Musique, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Gilles Servat – Cheval aux yeux de prune

  1. Caroline D dit :

    L’homm’ n’a-t-il pas sur ses machines
    Perdu un peu d’humanité ?

    et j’écoute encore Hauser…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.