Gilles Servat – L’Hirondelle revenue

Une autre chanson de cet auteur-compositeur-interprète breton, dont je me promets de découvrir les autres chansons. De l’album À cordes déployées, sorti en 2020. Texte et musique de Gilles Servat, arrangements de Mathilde Chevrel et Philippe Turbin.

Les corbeaux et les sansonnets
Par bandes passaient dans le ciel
Dans l’air neigeux dessus les genêts
Et s’abattaient drus comme grêle
Sur les labours de ce pays
Mon beau pays par l’hiver soumis

(refrain)
Quand reverrions-nous l’hirondelle
Noire et blanche noire et blanche
Quand reverrions-nous l’hirondelle
Blanche au ventre et noire aux ailes

Sur la campagne démembrée
Transie par le vent toute entière
En place des talus arrachés
Poussaient les arbres des cimetières
Plantés tout noirs sur le pays
Mon beau pays par l’hiver soumis

(refrain)

Les fantômes des arbres abattus
Sous le ciel gris et silencieux
Pleuraient leurs belles branches perdues
Tandis que des loups orgueilleux
Hurlaient partout sur le pays
Mon beau pays par l’hiver soumis…

(refrain)

Les gens immobiles se taisaient
La langue engourdie dans la bouche
Serrés autour de l’âtre où la braise
Rougeoyait comme les tas de souches
Fumant partout sur le pays
Mon beau pays par l’hiver soumis

(refrain)

Voici les gens qui parlent et chantent
Langue ranimée dans la bouche
Unis dans la file qui serpente
Rythmés par leurs mains qui se touchent
Ils dansent les cadences du pays
Mon beau pays au printemps revit !

Elle est revenue l’hirondelle
Noire et blanche noire et blanche
Elle est revenue l’hirondelle
Blanche au ventre et noire aux ailes

Gilles Servat

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Gilles Servat – L’Hirondelle revenue

  1. Domi Amouroux dit :

    Merci de m’avoir remis en tête un chanteur qui a accompagné ma jeunesse, notamment avec la chanson de La blanche hermine :

    Aimé par 1 personne

  2. Domi Amouroux dit :

    On peut aussi ajouter L’institutrice de Quimperlé qui avait pour moi une signification particulière puisque j’avais fait un remplacement comme prof de sciences naturelles dans cette école :

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.