Le bonheur

c’est un oiseau qui danse au bord de l’infini

c’est un pays de sauvagines au littoral bleu du rêve

c’est une rose offerte   c’est une rose ouverte

c’est le parfum capiteux de la terre après la pluie

c’est le chant de la mer au creux incarnadin d’une conque

c’est une source intacte dans les forêts profondes

c’est une île lointaine et si proche pourtant

c’est un vol d’albatros qui efface les mappemondes

c’est le fado de l’âme   c’est l’âme dans le corps

c’est l’amour funambule sur les cordes quantiques

c’est l’enfance qui rit qui s’entête et résiste

c’est un arbre à poèmes qui valse avec le vent

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Cosmogonies, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Le bonheur

  1. barbarasoleil dit :

    C’est tout ça…
    ça tient dans une seule main…
    Et c’est follement beau

    Aimé par 2 personnes

  2. princecranoir dit :

    « un vol d’albatros qui efface les mappemonde », en un vers magnifique, tu abolis les frontières de mon imagination.

    Aimé par 1 personne

  3. PIERRE dit :

    c’est l’amour funambule sur les cordes quantiques

    Merveilleusement beau
    Merci Francine
    je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.