Oracles

je marche parmi les oracles
d’une saison plus douce
ces jours d’accueil
dans l’innocence première du regard
ces temps du rêve nu dans le corps de la terre
et ces arbres émus de tendresses d’oiseaux

sur l’argile du pays d’âme
je trace des incantations de jade
comme l’augure d’un soleil plus haut
et de l’eau la plus pure
que nous boirons
à la source même de l’arbre

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Cosmogonies, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Oracles

  1. barbarasoleil dit :

    les mains comme deux petites soeurs s’affairent pour tout protéger….
    c’est très beau.vraiment

    Aimé par 2 personnes

  2. Les 🌲 émus de tendresse d’ 🐦, tout est dit…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.