Sillons

viens avec moi creuser dans la glèbe du silence
dans les champs magnétiques du songe bleu
des sillons de soleils inattendus

nous y sèmerons
des fleurs de mots sauvages et des noms de roses
des points de suspension qui effacent les heures
des rythmes de cailloux et de feuilles
des murmures d’eau
des soupirs de roseaux
des assonances quantiques et des rimes terriennes

et nous écrirons un jardin
sur la peau de l’arbre à poèmes

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Cosmogonies, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Sillons

  1. barbarasoleil dit :

    Essence même du rêve….
    Très beau

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.