Avant de m’endormir

toucher la lumière du rêve
qui se pose topaze
au sommeil de ton front
qui se pose cuivre et or
aux blés de ta chevelure
comme une moisson de comètes ténues

toucher la lumière du rêve
qui se pose soie et cristal
au profil de ton corps
qui se pose velours
au paysage de tes lèvres
ton sourire cette inaltérable enfance
comme un arbre enraciné
dans la beauté la plus profonde

m’endormir doucement
au creux de ton épaule
nos âmes indivisibles
au cœur du même rêve

© Francine Hamelin (Cosmogonies)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Cosmogonies, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Avant de m’endormir

  1. barbarasoleil dit :

    D’une telle douceur….Très beau.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.