Creuset

je t’écris pour étreindre l’alchimie de nos âmes
cet instant où fusionnent la braise et l’aujourd’hui
le parfum de la mer et l’esprit des forêts
feu follet d’un poème dans le corps de la terre
pierre philosophale dans le creuset des mots

et puis j’irai dormir au fleuve de tes bras

© Francine Hamelin (Saisons murmurantes)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Saisons murmurantes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Creuset

  1. barbarasoleil dit :

    L’autre raison , qui chemine en dedans…
    C’est beau.

    Aimé par 1 personne

  2. Caroline D dit :

    dormir au fleuve de tes bras…
    … … …
    fleuve et bras…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.