Au hasard

il y a des matins où je ne sais que faire
de ce monde qui n’est pas vraiment un pays
alors j’écris mes mots à l’encre invisible
sur les écorces douces des bouleaux de l’hiver
ne les liront sans doute que les esprits du vent
ou bien peut-être encore le regard d’un enfant
qui passera par là au hasard de ses rêves
au détour d’un nuage qui déjà s’effiloche
au hasard d’un chemin transparent comme l’eau

© Francine Hamelin  (Chants d’un siècle passager)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Au hasard

  1. barbarasoleil dit :

    Je ne sais pas toujours bien quoi faire de ce monde si ce n’est obstinément œuvrer pour le beau…
    Bonne journée Francine…

    Aimé par 1 personne

  2. Très beau, touchant 🧡💛🧡💛🧡

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.