Tout murmure

j’ai vu le soleil levant
déposer son miel givré
sur les montagnes de novembre

les arbres en dormance
sont retournés à leurs racines
et même nues leurs branches
accueillent des oiseaux
des rires de mésanges
et des éclats de ciel

tout murmure
même le silence

dans la chaleur de la terre profonde
la vie bat
comme un tambour de shaman
rythmique pulsation
d’âme et de matière
le cœur de nos enfances folles
esprits d’automnes qui dansent
pendant que le rêve nous rêve
et nous ouvre tous les chemins

tout murmure
cadence de silence
et d’appartenance

© Francine Hamelin (Les saisons murmurantes)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Saisons murmurantes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Tout murmure

  1. barbarasoleil dit :

    Tant que le rêve nous rêve tout va bien et l’automne distribue son miel au bon endroit…
    C’est beau…

    Aimé par 1 personne

  2. Ce très beau texte m’apparaît comme un mantra. Je le répète et le répète et j’entends sa musique.
    Merci de nous le donner à lire.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.