Viens

je couvre de fleurs sauvages le chemin d’un pays
où nos âmes terriennes voyagent de concert
quand tout a la transparence d’un été
d’enfance perpétuelle
aux paysages des possibles

viens
rêvons
rêvons encore
et que les arbres toujours protègent
les oiseaux et nos cœurs-cantates
et les sources respirantes
qui vont jusqu’à la mer

viens
rêvons
rêvons encore
et que demeure cette joie insoumise
de notre appartenance consentie aux forêts
et le rire serein d’un ciel clair
où boire tous les noms de la beauté

© Francine Hamelin (Transpercer le ciel)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Transpercer le ciel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Viens

  1. barbarasoleil dit :

    oiseaux qui volent dans la partie la plus élevée de l’âme
    tant que les arbres viennent à leur rencontre….

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.