Cette terre tu sais

cette terre tu sais

cette terre comme un havre
au milieu d’un bleu si profond
qu’il prend racines dans le ciel austral
cette terre où s’allonger enfin
pour respirer comme une vague longue
sur le sable des jours opalins

cette terre tu sais

cette terre où l’âme est souveraine
où le corps se délie pour se fondre aux étoiles
ou prendre son essor sur les ailes de l’aube
cette terre où l’enfance sème partout
des forêts légendaires et des îles gardiennes
et des amours si belles que s’apaise le temps

cette terre tu sais
cette terre qui nous ressemble

© Francine Hamelin (Transpercer le ciel)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Transpercer le ciel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Cette terre tu sais

  1. barbarasoleil dit :

    Ma vie avec la vague…
    C’est beau à respirer en conscience…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.