Seuil

il y a au seuil du rêve ta main
qui dessine des chemins de fougères
pour accéder au chant des possibles

et dans les rivières apprivoisées de l’automne
tu lances des galets ronds d’histoires bleues
en ricochets jusqu’aux rivages du jour
et les esprits qui palabrent avec les arbres
font silence pour en écouter les échos

ainsi naissent parfois les légendes
que la forêt conte aux enfants dans leur sommeil

il y a au seuil du rêve ta main
qui touche la mienne

© Francine Hamelin (Transpercer le ciel)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Seuil

  1. barbarasoleil dit :

    Le rêve où commence le voyage heureux plein de mains aux branches….
    C’est beau….
    Merci Francine….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.