Octobre

j’ai recueilli au matin des éclats d’étoiles
que la marée a laissés sur les battures du rêve
au reflux de la nuit
pour toi enfant rebelle qui magnifie la beauté
et le chant inépuisable du cœur

à l’orient du temps le ciel s’est noyé dans la mer
a laissé des archipels d’abondance multicolore
où les âmes s’épousent au plus près de la terre et du feu

j’ai vu passer les vols de bernaches
l’automne a dévêtu les arbres
et le ciel est partout

© Francine Hamelin (Transpercer le ciel)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Transpercer le ciel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Octobre

  1. barbarasoleil dit :

    Le ciel est partout…
    un sein paisible, ô guérets, se soulève…
    C’est beau….

    Aimé par 1 personne

  2. PIERRE dit :

    ça c’est vraiment beau
    et d’une infinie tendresse

    Merci Francine
    Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

  3. PIERRE dit :

    C’est vrai
    c’est cruellement vrai

    Aimé par 1 personne

  4. Caroline D dit :

    oui, le ciel est partout
    autour des arbres qui rougissent
    avant que de se dévêtir…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.