Françoise Hardy – Brumes

Du magnifique album Personne d’autre. Paroles de Françoise Hardy, musique d’Erick Benzi.

Noyées dans la brume
Les lignes s’effacent
Avec nos traces
Dans la nuit sans lune
Les temps se fondent
Avec nos ombres
Tout s’évapore
Un seul rêve me rend encore

Rien qu’un fantasme
Sur toi qui te cache
Toi qui te tais
As-tu vraiment existé

Disparu la crainte
Des comptes à rendre
Au goût de cendres
Trop loin hors d’atteinte
L’état de grâce des face à face
J’entends des voix
Se peut-il que ce soit toi?

Montre ton visage
Nous avons plus d’âge
Mais tu te tais
Aurais-je tout inventé
Donne-moi un signe
La clé de l’énigme
Quel est mon crime
Aurais-tu tout oublié?

Il n’y a plus d’étreintes
De cris de larmes
De mort dans l’âme
Juste quelques empreintes
Des portes closes
Un mal sans cause

Françoise Hardy

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Françoise Hardy – Brumes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.