Journal télévisé (reprise)

Je reprends ce texte parce que, une fois n’est pas coutume, j’ai regardé les infos hier soir à la télé.  J’en suis sortie avec la rage… Ah! Elle est belle la «réalité»… Monde de brutes!

le soir à la télévision
l’horreur passe en direct dans not’salon
l’apocalypse est quotidienne
entre la bêtise et la haine

bombes A   bombes H   bombes à neutrons
et bombes à fragmentation
des bombes pour toutes les saisons
on a le sens de l’invention
pourtant après Hiroshima
on s’était dit «plus jamais ça»
on a vite oublié  faut croire
on a rien appris de l’histoire
on n’est pas fort sur la mémoire

le soir à la télévision
la guerre passe en direct dans not’salon
l’apocalypse est quotidienne
entre la bêtise et la haine

les chars d’assaut en défilé
le bruit des bottes sur les pavés
les mitraillettes et les fusils
feux d’artifice dans la nuit
dans le ciel des oiseaux d’acier
surveillent de leur œil glacé
le grand désordre mondial
et dans le chaos général
on voudrait nous faire croire que c’est normal

le soir à la télévision
l’enfer passe en direct dans not’salon
l’apocalypse est quotidienne
entre la bêtise et la haine

la torture et les génocides
les assassinats   les suicides
les attentats   les enterrements
on a le sens de l’évènement
les répressions et les famines
un enfant saute sur une mine
la moitié du monde crève de faim
la politique s’en lave les mains
le pouvoir est un assassin

le soir à la télévision
l’mensonge passe en direct dans not’salon
l’apocalypse est quotidienne
entre la bêtise et la haine

les promesses sont électorales
la richesse multinationale
c’est à croire que la pauvreté
c’t’un accident d’société
statistiques   chiffres et sondages
et rectitude de langage
milliards de dollars à gogo
un jour on va tomber de haut
on s’ra égaux tous à zéro

le soir à la télévision
la mort passe en direct dans not’salon
l’apocalypse est quotidienne
entre la bêtise et la haine

y a sûrement quelqu’un qui nous r’garde
qui trouve que c’est un show d’malades
un soir quelqu’un va nous zapper
entre deux pauses-publicité
on se pense en sécurité
dans nos forteresses en papier
on reste assis dans nos fauteuils
mais Big Brother nous a à l’oeil
i’est en train d’clouer nos cercueils

un soir sur le petit écran
y aura comme un grand éclair blanc
on tombera dans un trou noir
un immense trou de mémoire
un soir à la télévision
en direct dans notre salon
c’est la bêtise qui aura raison
l’apocalypse s’ra pour de bon
la fin d’un monde
la dernière bombe
ou une météorite
exit

© Paroles et musique: Francine Hamelin

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Textes de chansons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Journal télévisé (reprise)

  1. barbarasoleil dit :

    J’ai bien peur que nous habitions déjà un trou de mémoire MlL…
    Je t’embrasse avant qu’il ne soit trop tard….

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.