Mon âme d’océan

j’aimerais une aurore
là-bas
une seule aurore
assise au pied des caps rouges
à regarder la lumière de miel
se déposer sur les promontoires
et couler doucement
jusqu’à la voix de l’eau

une seule aurore
là-bas
et l’appel des oiseaux
glissant dans l’or bleu du ciel
et le sel sur mes lèvres
ce baiser de la mer
et le parfum du large

et dans mes mains
les galets du temps qui rêve
et entre mes doigts
le sable doux des millénaires
et le chant des sirènes peut-être

une aurore
une seule aurore
dans ces îles là-bas
où j’ai quelques racines

mon âme d’océan
caché dans mon corps de louve
et mes mots de forêts

© Francine Hamelin (Les routes buissonnières)

Publicité

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Les routes buissonnières, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Mon âme d’océan

  1. Ping : L’océan – Art et Semence

  2. barbarasoleil dit :

    Alors …je te les donnerai….

    Aimé par 1 personne

  3. Ton âme océan me parle tout particulièrement ❤

    Aimé par 1 personne

  4. Swannaëlle dit :

    😂 pardon pour le double “c”

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.