Jeanne Moreau – Lettre de Paula Albouz

Jeanne Moreau lit une lettre de Paula Albouz au ministre français de l’immigration, Brice Hortefeux. Cette lettre date de 2008, mais elle est encore pertinente à l’heure où nos pseudo-démocraties s’arrogent le droit de vie et de mort sur les gens qui cherchent simplement une vie meilleure… Que ce soit au Québec, en France ou ailleurs, les gouvernements devraient avoir honte…

 

Monsieur le ministre Hortefeux, il fait froid, c’est l’hiver. J’ai honte de ce froid, de cet hiver que vous vous acharnez à prolonger jusqu’à la vilainie. Cela fait plus d’un an que jour après jour, ce froid et cet hiver envahissent les villes et les campagnes de notre pays, autrefois pays d’espoir et de vie. C’est en ma qualité de citoyenne française, plus que jamais attachée à la liberte, à l’égalité et à la fraternité, que j’ai le devoir de vous rappeler que vous n’avez pas, Monsieur le ministre, le droit de vie ou de mort sur des hommes et des femmes, ou des enfants, qui travaillent, vivent, étudient, ici en France, pays aujourd’hui déshonoré. Ma honte et notre déshonneur dont vous êtes l’un des grands responsables deviennent plus profonds quand je me souviens de ce moment fraternel sur un quai de marseille après la guerre en Algérie. Nous faisions file pour embarquer sur Eldjazaire. Je me rendais dans ce pays. Devant moi un travailleur Algérien revenait passer ses vacances au pays, il s’est retourné vers moi, a ouvert ses bras et m’a dit « soyez la bienvenue en Algérie ». Monsieur le ministre, la honte est une affaire de coeur, le déshonneur une affaire civile. Je pense à ce monsieur Algérien et j’ai honte. J’ai honte aussi pour vous qui refusez à son fils ou sa fille d’être mon voisin ou ma voisine. Vous déshonorez à coup de furtives lois minables le sens de la république et de ma civilité. Je ne vous salue pas. Il fait très froid cet hiver.

Paula Albouz

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Opinion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Jeanne Moreau – Lettre de Paula Albouz

  1. barbarasoleil dit :

    Une lettre essentielle portée par une voix dans laquelle rien ne ment….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.