Buissonnière

aller vers la mer d’une nuit buissonnière
doucement sur la couleur des vents
vers un rêve d’îles claires
dans les chants lapidaires
sculptées par les marées

partir
le voyage est sans fin
les îles innombrables

aller vers les forêts inattendues
et la mémoire du corps de la terre
vers les racines d’un pays d’âme
sur la piste des esprits libres
et de ma voix de louve

partir
le voyage est sans fin
les arbres innombrables

partir
la nuit est buissonnière
et le rêve est vivant

 

© Francine Hamelin  (tiré de Les routes buissonnières)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Les routes buissonnières, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Buissonnière

  1. barbarasoleil dit :

    C’est beau MVL…
    Je t’embrasse…

    Aimé par 1 personne

  2. PIERRE dit :

    Reliée relié au vivant du rêve
    Conscience en point d’orgue des mémoires résonantes

    Lumineux
    Merci Francine
    T’embrasse itou

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.