Émeraude

je transmuerai l’été comme se consument les légendes
dans les blés confondus de pavots
dans la fluidité des gestes

je tresserai la patiente incantation de mon pays
sous la caresse des jours infinis
voyages d’eau et de sel
saisons d’émeraude
ô visages secrets dans le secret des ruisseaux

et les soleils reviendront fleurir
aux paysages retrouvés de l’enfance sereine

 

© Francine Hamelin (tiré de Le voyage inachevé)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Le voyage inachevé, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Émeraude

  1. barbarasoleil dit :

    Les soleils sont pour toi…
    Bonjour tardif MVL

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.