L’exil

j’arrive ici dans mon errance
j’arrive en retard ou ailleurs
ou peut-être suis-je en avance
mais qu’importent le lieu et l’heure
puisqu’il me faudra repartir
au coeur des baroques saisons
au profil des terres d’exil
puisque la halte est éphémère

il reste à boire le vin si bleu
des grandes lunaisons de bronze
le goût sauvage de l’évasion
et l’âme des vents du grand large
il reste encore à découvrir
le feu enfoui sous la mémoire
pour qu’alors enfin tout chavire
de l’autre côté des miroirs

et pour que vienne à s’accomplir
le périple étrange des vies
il reste des routes à courir
au souffle des questions ardentes
au sablier des souvenances
s’effaceront tous les reflets
et sans passé je passerai
comme le vent dans les forêts

mais un rêve toujours s’incante
en chaque mot de mon langage
dans la musique de la mer
et dans la magie de la terre
dans l’éternité des mystères
la nuit est remplie de lumière
un pays sans cesse s’invente
à chaque pas de ce voyage

si le printemps réside encore
en vastes cérémonies vertes
je trouverai bien mon chemin
parmi tant de portes ouvertes
sur les espaces d’un destin
où je pourrai toujours renaître
entre l’espérance et l’ivresse
d’aller sans cesse un peu plus loin

tout au bout de la solitude
mon rêve pour seule certitude
le coeur fulgurant d’un oiseau
guide mon âme et mes saisons
et qu’importe que je chavire
à dépasser les horizons
je coulerai tous mes navires
aux vagues de ce feu profond

et qu’importe que je chavire
à dépasser les horizons
je brûlerai tous mes navires
aux vagues de ce feu profond

 

© Paroles et musique: Francine Hamelin  (SOCAN) (tiré de l’album L’envers des jours)

Pour la chanson c’est ICI

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Textes de chansons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour L’exil

  1. Béatrice dit :

    Ainsi soit-il !
    Magnifique !

    Aimé par 1 personne

  2. barbarasoleil dit :

    C’est toi
    ça suffit à être indicible…
    Je t’embrasse MVL

    Aimé par 1 personne

  3. francefougere dit :

    Une si belle musique intérieure – portée par la générosité du coeur – c’est ainsi que je le ressens …

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.