En marge

en marge d’un siècle-tumulte
qui s’est perdu dans les mirages
en marge des heures bancales
où s’agite le monde étrange
des regards vides et des absences
j’écris en lettres d’étincelles
de vastes soleils de minuit
et des aurores chatoyantes
boréalité du silence

en marge du temps escogriffe
et de ses rouages rouillés
pour enrayer ses engrenages
je trace quelques mots de sable
afin que reste le bleu du rêve
le peuple du ciel et du vent
âmes d’oiseaux pour les enfants

 

© Francine Hamelin (tiré de Le voyage inachevé)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Le voyage inachevé, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour En marge

  1. barbarasoleil dit :

    Ames d’oiseaux pour nous tous….
    Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

  2. francefougere dit :

    En marge, en retrait …en paix quand c’est nécessaire

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.