Les petits métiers (ou La toune d’la travailleuse autonome)

Il y a plusieurs années, une amie m’a raconté avoir vu, sur une rue à Montréal, un petit camion de livraison sur lequel était écrit «Capteur de Comètes». J’avais trouvé la chose drôle et saugrenue et ça m’avait inspiré ce texte (dont j’ai fait une chanson que je n’ai pas enregistrée). Et lorsque je regarde l’état absurde du monde actuel, je me dis que les choses n’ont pas changé pour le mieux et que la satire est encore à l’ordre du jour!

 

j’pourrais m’faire capteuse de comètes
dompteuse de lions   chasseuse de têtes
i’ paraît qu’y a pas d’sots métiers
faut juste en trouver un qui puisse payer

j’pourrais m’improviser prophète
c’pas difficile vu l’état d’la planète
j’pourrais même fonder ma propre secte
et devenir un grand gourou
ça rapport’rait beaucoup   beaucoup de bidous

j’pourrais devenir trésorière
pousseuse de crayon sur des formulaires
si j’étais une menteuse chronique
j’pourrais toujours me lancer en politique

j’pourrais devenir député
pension à vie après quelques années
si j’étais assez opportuniste
j’pourrais même dev’nir premier sinistre
d’un gouvernement de fumistes

le monde est un grand casse-gueule
ça meurt partout c’est plein de deuils
j’pourrais fabriquer des cercueils
ça f’rait sûrement gonfler mon portefeuille

j’pourrais brasser des affaires
l’oreille collée sur mon cellulaire
être contrebandière ou banquière
représentante en paratonnerres
en tours guidés sur dromadaire

j’pourrais m’faire cartomancienne
et courir les fêtes foraines
j’pourrais même dev’nir présidente
d’une grosse agence de voyantes

si vous voulez savoir votre futur
ou si vos amours sont de bon augure
app’lez le 1-900-Mercure
ça va faire monter vot’température
20 pia$$e$ la minute   spécial-imposture

j’pourrais m’faire loup-garou
tourner dans des films à Hollywoooooooooooo
jouer les vampires pour rire
et en même temps remplir ma tirelire

faudrait qu’j’trouve un métier qui est en vogue
informaticienne ou psychologue
y a plein d’ordinateurs qui ont des bogues
y a tellement d’monde qui ont des bibittes
j’me f’rais une p’tite fortune assez vite

j’pourrais devenir la championne
des danseuses de tango ou des espionnes
les doigts dans l’nez en mâchant ma gomme
n’importe quoi pour être travailleuse autonome

mais j’ai pas envie d’faire des pirouettes
des salamalecs et des steppettes
faire un infarctus pour faire d’la galette
j’veux pas vivre sur le chronomètre
en attendant l’heure de la retraite

j’suis pas un rat d’laboratoire
dans l’labyrinthe du dieu dollar
ni une marchande de cauchemars
dans un bazar un peu bizarre

j’vais continuer à ruer dans les brancards
j’vais continuer à jouer de la guitare
je n’écrirai jamais mes mémoires
avant d’avoir des idées noires
je m’en vais sortir de l’histoire

j’pense que j’vais prendre la poudre d’escampette
que j’vais toujours toujours rester poète

 

© Paroles et musique: Francine Hamelin

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Textes de chansons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Les petits métiers (ou La toune d’la travailleuse autonome)

  1. barbarasoleil dit :

    Ah oui alors, prendre la poudre d’escampette….
    Bonne journée Francine…

    Aimé par 1 personne

  2. Béatrice dit :

    Pourtant Francine d’une certaine façon, les mots ont leur magie propre et c’est comme si ce camion était devenu un signe à son insu. Souvent je vois passer des choses insolites, mais je vois uniquement l’insolite et l’essence des choses. Il est des clins d’œil qui sont de la pure poésie. Merci pour cette histoire pleine de charme au demeurant…💚

    Aimé par 1 personne

  3. francefougere dit :

    Superbe vraiment 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.