Doucement

j’avance doucement parmi des voix d’oiseaux
mes amis voyageurs au soleil du matin
qui se font un concert sur la portée des branches

je fredonne avec eux les légendes des arbres
dans la langue sans mots et toute en résonances
des esprits et des pierres et des sèves profondes

et la terre à jamais rythme mon existence
et mes racines en elle me libèrent d’un monde
où règnent les reflets et la peine du temps

j’avance doucement parmi des voix d’oiseaux
offrande d’horizons au secret bleu de l’âme

 

© Francine Hamelin (tiré de Le voyage inachevé)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Le voyage inachevé, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Doucement

  1. barbarasoleil dit :

    Je viens aussi…
    Je t’embrasse Francine…

    Aimé par 2 personnes

Répondre à barbarasoleil Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.