À table! (reprise)

Savez-vous encore ce que vous mangez? Vous aurez beau faire attention, il y a sûrement dans votre assiette un petit peu de Monsanto ou de Bayer, un peu de glyphosate ou de RoundUp, des relents radioactifs de Tchernobyl et de Fukushima ou bien des OGM non identifiés, tous les poisons qu’on nous refile en douce. Et on ne parle même pas de la malbouffe qui est partout, des multinationales de fast-food qui font enfler le taux d’obésité et tous les maux qui vont avec…

Avec Lauren Bélec à la guitare acoustique et au clavier et Gabi Macaluso à l’accordéon.

 

 

il faut nourrir des industries
qui ont un énorme appétit
dont la faim est insatiable
lorsqu’elles s’installent à notre table

y a d’la vache folle dans ma cuisine
du poulet à la dioxine
des antibiotiques en côtelettes
j’sais plus c’qu’y a dans mon assiette

et la Machine fait son bacon
à nous faire bouffer des hormones

les légumes sont assaisonnés
aux furanes et aux BPC
y a des relents d’hydrocarbures
qui se promènent dans la nature

y a des vieux restes de D.D.T.
qui en finissent plus d’s’éliminer
j’pas sûre qu’ce soit sécuritaire
au bout d’la chaîne alimentaire

et la Machine se fait du cash
pendant qu’la planète en arrache

c’est pas qu’ je sois paranoïaque
y a des jours où j’me sens patraque
à trop gober d’insecticide
j’deviens un peu bizarroïde

et tout au long de la semaine
j’avale des cancérigènes
impératifs économiques
qui chaque jour nous intoxiquent

quand bien même elle nous contamine
il faut engraisser la Machine

quand je regarde les ingrédients
qu’ils mettent dans les aliments
c’est pas vraiment que ça m’inquiète
mais i’ont de bien drôles de recettes

des BHA des BHT
d’l’hydrogéné du modifié
pour le moindre petit biscuit
c’est plus long qu’une liste d’épicerie

et la Machine se fait plein d’fric
pendant qu’elle nous gave de chimique

je trouvais les champs bucoliques
v’là qu’i’sont rendus transgéniques
les fraises sont croisées de poisson
j’me sens su’l’bord d’l’indigestion

les tomates sont comme du plastique
progrès biotechnologique
dans deux ou trois générations
nos estomacs s’ront en teflon

on a beau se dire gastronome
c’est la Machine qui nous consomme

quand je m’en vais faire un piquenique
j’invite « Énergie atomique »
les pommes de terre sont irradiées
j’bouffe du nucléaire gratiné

j’avale du zinc du plomb du chlore
c’est c’qu’on appelle être omnivore
j’me méfie de tout c’que je croque
la nourriture est équivoque

on a beau prendre soin d’not’corps
c’est la Machine qui nous dévore

clônage de plantes et de brebis
et de cochons et de souris
mais c’que par-dessus tout je crains
c’est qu’ils clônent des politiciens

ventre affamé n’a pas d’oreilles
alors c’est pas demain la veille
qu’industries et gouvernements
feront preuve de sentiment

la Machine a faim de dollars
et nous lui servons de mangeoire

v’là que l’obésité nous guette
chaque fois qu’on prend une fourchette
on d’vient d’plus en plus adipeux
à toujours remplir un p’tit creux

pendant qu’ailleurs on crie famine
nous on surdose aux protéines
et pour qu’on puisse rêver d’maigrir
ailleurs des enfants vont mourir

la Machine pense à son profit
elle n’a rien à faire de la vie

 

Paroles et musique: © Francine Hamelin (SOCAN) (tiré de l’album L’envers des jours)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Mes chansons, Textes de chansons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour À table! (reprise)

  1. Béatrice dit :

    La nourriture à l’image de chacun. Merci Francine pour ce rappel, très caustique. 🙄

    Aimé par 1 personne

  2. PIERRE dit :

    Terrible réalité ….
    Et rêves plastiques de gloutons
    Merci Francine

    Aimé par 1 personne

  3. Mébul dit :

    Lorsque je clique sur play, la barre disparaît… mais ça ne m’empêche pas de lire.
    Je ne mets plus les pieds dans un supermarché (hormis 2 ou 3 fois pour l’eau ou le pq quand le reste était fermé), j’achète mes fruits et légumes à Au bout du champ ou dans un bio et le reste en magasin bio ou vrac bio. Je pense donc ne pas avaler toutes ces immondices…

    Aimé par 1 personne

    • L’ennui, c’est que même la pluie est pleine de polluants!
      Mais en faisant attention, on arrive quand même à absorber moins de cochonneries!
      Merci et bonne journée, Mébul.
      Je ne sais pas pourquoi la barre disparaît pour toi, ça dépend peut-être du navigateur que tu utilises…

      Aimé par 1 personne

  4. bouzou dit :

    Vraiment chouette, madame Bouzou a bien ri ! BIen envie de la reprendre sur mon Blog si tu le veux bien ?

    Aimé par 1 personne

  5. Ping : Au jour le jour : A table ! | Bouzou's Weblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.