Et puis…

sortir de la grande blessure du monde
des ombres vénéneuses
des geôles de la peur

ouvrir grandes les fenêtres
sur l’océan du cœur
laisser entrer le grand large

là où seule compte l’âme
dans les marées d’herbes hautes
et les courants bleus de l’envol

sortir de la grande douleur du monde
des ténébreuses illusions
du mensonge des dieux dérisoires

ouvrir grandes les portes des demeures
sur l’espace du rêve
laisser entrer le vent de l’enfance

et puis prendre en riant
la route de l’impermanence

 

© Francine Hamelin ( tiré de Le voyage inachevé)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Le voyage inachevé, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Et puis…

  1. barbarasoleil dit :

    J’aime beaucoup….

    Aimé par 2 personnes

  2. PIERRE dit :

    Si pur et si vrai de poésie
    L’ombre et la lumière
    Et le temps qui finit un jour …

    Merci Francine

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.