Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville – De profundis

Un Grand Motet, de ce compositeur et violoniste français du 18ème siècle. Interprété par Paul Agnew, ténor, et Les Arts Florissants, dirigé par William Christie.

Bonne nuit, bonjour, dans la musique nécessaire…

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville – De profundis

  1. J’adore ! Merci, Francine, et douce journée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.