Dans une cathédrale perdue

un enfant marche dans le soleil
un enfant de brume verte
qui va
au bout de l’arbre
au bout du vent et des routes

pour chercher
peut-être
une étoile de feu au fond de l’eau

et nous le verrons passer
devant nous
passer plus vite que le temps
devant nos yeux éblouis
plus vite que les comètes du fond de l’eau

alors
dans une cathédrale perdue
un oiseau se mettra à chanter

 

© Francine Hamelin (tiré de Filigranes)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Filigranes, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dans une cathédrale perdue

  1. barbarasoleil dit :

    Je l’aime vraiment beaucoup…
    Bonne journée Francine

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.