Entre-deux

soleils de nuit
ou bien jours d’ombres
entre les deux le monde oscille
dans un funambulesque vertige
sur le fil du rasoir

mais donc où finit le jour
où donc commence la nuit
dans la magnificence de cette terre
et dans sa douleur
et dans sa colère qui se lève

la vie renverse nos murs
nos frontières
nos horloges

beaux idiots que nous sommes
dans ce monde de grandes personnes

 

© Francine Hamelin (tiré de Terre)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Poésie, Terre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Entre-deux

  1. barbarasoleil dit :

    Une leçon en somme…
    Puisse-t-on en apprendre le véritable gout de vivre…
    Je t’embrasse meme si on n’a plus le droit….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.