À peine…

l’usure du temps nous emportera
par une fissure dans le temps que l’on n’a pas

comme un soupir à peine
dans les vents de ce monde

l’usure du temps emportera
jusqu’au cœur des pierres

comme une poussière à peine
sur les sentiers d’étoiles filantes

le temps nous use
lui qui ne s’use pas

 

© Francine Hamelin (tiré de Chants d’un siècle passager)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans Chants d'un siècle passager, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour À peine…

  1. barbarasoleil dit :

    Ah mais je me demande s’il ne s’use pas un peu lui aussi….
    Très beau…
    Bonne journée Francine….

    Aimé par 1 personne

  2. Béatrice dit :

    Je suis sûre qu’il n’y a pas de temps. S’il y a usure c’est de ne plus être en dehors du temps. Depuis que je suis petite, le temps m’a interpellée et il a fini par dire ces choses… 💐☺💐

    Aimé par 1 personne

  3. Je crois que le temps existe mais dans la perspective des aborigènes australiens, du Temps du Rêve, là où tout est lié. Pas le temps des horloges…
    Bonne fin de journée, Béatrice. 🌹

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.