Métamorphose

j’accueille au creux de moi
une saison
profonde comme un frémissement
du cœur de la terre

ô métamorphose des jours

le vent se fait porteur
de parfums lancinants

voici l’aurore
et sa brûlante cérémonie de couleurs

un oiseau sous son aile cache mille soleils

 

© Francine Hamelin (tiré de L’argile et la flamme)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans L'argile et la flamme, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Métamorphose

  1. barbarasoleil dit :

    Oui tu es bien une poète de la profusion et de la générosité…
    Je t’embrasse

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.