L’aube engloutie

nous avons ri dans l’aube engloutie
sous les parfums oubliés
parmi les chemins des métamorphoses mystérieuses

au profond jardin des forêts
le temps du monde est secret
comme un œil vert et inconnu

nous sommes les fenêtres de l’amour étranger
aux confins de la neige et de la pierre
dans le cri de l’humaine liberté

 

© Francine Hamelin  (tiré de L’argile et la flamme)

A propos Francine Hamelin

Écrivaine, peintre, sculpteure de pierre, auteure-compositrice-interprète.
Cet article a été publié dans L'argile et la flamme, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’aube engloutie

  1. barbarasoleil dit :

    Je crois bien que le temps du monde est secret…
    C’est beau…

    Aimé par 1 personne

  2. Subtil et chaleureux avec de belles parts de mystères bravo 👍🏾

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.